Le savetier et le financier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1190 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA FONTAINE : LE SAVETIER ET LE FINANCIER
Introduction : "Le Savetier et le Financier" est une œuvre de La Fontaine, poète français du 17ème siècle et le plus grand fabuliste de l'époque classique. Ses fables ont un aspect didactique et en même temps philosophique. "Le Savetier et le Financier" parle d'un Savetier qui chantait toute la journée, ce qui exaspérait le financier lorsqu'il souhaitaitdormir. Ce dernier plutôt riche convoqua alors le Savetier. Ils parlèrent d'argent puis le Financier offrit cent écus au Savetier. Mais de retour chez lui, le Savetier se croyait riche et ne chantait plus, il avait alors perdu sa voix, son sommeil et avait des soucis. Il retourna alors voir le Financier pour lui demander de lui rendre ses chansons et son sommeil contre les cents écus.
Plan :• I. Construction et visée des deux portraits;
• II. La présence du fabuliste dans l'apologue.

I - Construction et visée des deux portraits

A. La construction
On a ici deux portraits en action de deux personnages types car il y a une majuscule pour "Le Financier" et "Le Savetier"; et ceci pour généraliser la situation. De plus, notons qu'ils ne sont pas désignés par un nom mais par leurmétier respectif. Ces portraits en action nous renseignent donc sur le caractère type des deux personnages; et les éléments des portraits sont présents à la fois dans les parties narratives et les parties discursives.
1. Le Savetier.
a. Un portrait d'abord élogieux caractérisé par :
• son chant (vers 1 à 4);
• sa gaîté, sa joie de vivre (vers 17-18) : "rieur", "gaillard";
• son insouciance caril gagne sa vie au jour le jour et ne compte par l'argent;
• l'humour avec lequel il critique la religion (vers 24 à 29) : il se plaint des jours chômés mais en est-il vraiment mécontent? : reprise du terme "le mal est que" et utilisation du lexique de la charge "on nous ruine", "l'une fait tord", "charge toujours", "il faut" (qui renvoie à une charge, une obligation). Le Savetier sous-entendqu'il n'y a plus de logique dans les fêtes religieuses puisque les célébrations sont multipliées.
b. Un portrait plus critique :
• sa naïveté est soulignée (vers 30, 34, 36) : "Le Financier, riant de sa naïveté", "Le Savetier crut".
• il devient semblable au Financier lorsqu'il est soumis au pouvoir de l'argent (vers 34 à 46).
2. Le Financier.
a. Il est d'emblée dévalorisé par des élémentsnégatifs :
• métaphore du vers 5 : "étant tout cousu d'or";
• l'emploi au vers 5 du connecteur logique "au contraire";
• comparatif d'infériorité au vers 6 : "dormait moins encor";
• périphrase au vers 7 : "c'était un homme de finance". En apparence, cette périphrase traduit le respect pour son métier, mais c'est en réalité une moquerie sous-jacente;
• c'est un grincheux, vers 10 : "il seplaignait";
• il voudrait pouvoir tout acheter et pense que l'argent donne du pouvoir sur tout (vers 12) : infinitif substantivé : "le dormir", "le manger", "le boire";
• il profite de la naïveté, de l'ignorance du Savetier pour le duper (vers 30 jusqu'à la fin).
b. Un portrait négatif accentué par le dialogue :
• c'est lui qui questionne (vers 16 et 23) : cela montre qu'il est sûr de lui;
• c'est luiqui impose sa volonté (vers 31) : "je vous veux mettre aujourd'hui sur le trône";
• c'est lui qui ordonne (vers 32). Le verbe à l'impératif placé entre deux hémistiches reproduit le ton autoritaire et rapide du Financier.

B. La visée des deux portraits : argumentative
1. Les portraits sont présentés de façon antithétique.
• Pour le Financier, tous ses traits nous sont antipathiques, tandisque le Savetier n'a que des qualités jusqu'à ce que l'argent vienne le transformer. L'opposition entre les deux personnages est soulignée par le connecteur logique "au contraire" au vers 5.
2. Des portraits qui mettent chacun en évidence un paradoxe.
• Le Savetier vit dans la joie malgré un métier non rémunérateur. Ce Savetier s'oppose au Financier, son voisin, qui ne parvient pas à dormir...
tracking img