Le scaphandre et le papillon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 48 (11811 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Département GEA / IUT

Le scaphandre et le papillon

Réalisateur : Julian SCHNABEL

Année de sortie : 2007

Pays d’origine : France

Année universitaire 2008/2009

SOMMAIRE

Fiche technique 5
Affiches du film 6
Résumé «  Le scaphandre et le Papillon » 8
Chronologie 9
Relation entre les personnages 10
Présentation des thèmes 11
Legenre dramatique 12
Le Handicap 12
La dépendance 12
La passivité 13
La solitude 14
La mort 15
Le regret 15
La séparation 15
Le regret envers ses enfants 16
La morale 17
La morale faite par Jean Dominique BAUBY 17
La morale perçue par le téléspectateur 17
La distanciation 18
La dérision 18
L’usage de la dérision par Jean Dominique BAUBY 18L’entourage de Jean Dominique BAUBY 19
La présence de l’humour 20
Le côté bon public du personnage principal 20
La maladresse des tiers 21
Un être humain avant tout 22
La dimension humaine 22
Les désirs 23
Les fondements de la vie 24
Aimer 24
La famille 24
Le personnel médical 25
Ses amis 26
Communiquer 26
Les moyens 27
Son livre 27La patience 28
L'imagination 29
Un moyen de survie 29
Savoir profiter du moment présent 29
Avis personnel 31
Bibliographie 32

Fiche technique

Titre : Le scaphandre et le papillon

Date de sortie : 23 mai 2007 (France)

Origine du film : livre Le Scaphandre et le papillon, édition Robert Laffont (1997)

Réalisateur : Julian SCHNABEL

Producteur : Kathleen Kennedy etJon Kilik

Scénariste : Ronald Harwood

Responsables du son : Jean-Paul Mugel, Francis Warnier et Dominique Gaboriau

Responsable du montage : Juliette Welfling

Responsable de la musique : Paul Cantelon

Directeur de la photographie : Janusz KAMINSKI

Responsable du décors : Michel Eric, Laurent Ott

Rôles principaux : Mathieu AMALRIC (Jean Dominique Bauby)
Emmanuelle SEIGNER(Céline Desmoulin)
Marie-Josée CROZE (Henriette Durand)
Anne CONSIGNY (Claude Mendibil)
Patrick CHESNAIS (Docteur Lepage)
Olatz Lopez GARMENDIA (Marie Lopez)

Durée du film : 1h47

Récompenses :

✓ Prix de la mise en scène au festival de Cannes (2007)
✓ Januz Kamiski a reçu le prix vulckin de l'artiste technicien pour son travail sur le film (2007)
✓ Julian Schnabel areçu le Golden Globe Award du meilleur réalisateur (2008)
✓ Le film a reçu le Golden Globe Award du meilleur film étranger
✓ Cérémonie des césars du cinéma 2008, le film a été nommé 7 fois et a remporté 2 prix : Mathieu AMALRIC a reçu le césar du meilleur acteur et Juliette Welfling celui du césar du meilleur montage

Affiches du film

Affiche française :
Affiche anglaiseRésumé «  Le scaphandre et le Papillon »

A 42 ans, Jean-Dominique, surnommé plus familièrement Jean-Do, est le rédacteur en chef du magazine « Elle ». Suite à un AVC qui le plonge dans le coma pendant trois semaines, il se réveille à l’hôpital maritime de Berck-sur-mer. Il apprend alors qu’il est atteint du « Locked in syndrome » et que son tronc cérébral, lien entre son cerveau et sa moelleépinière, est endommagé : il est désormais paralysé de la tête aux pieds. Seul son œil gauche est en état de fonctionner. La faculté de parler lui faisant également défaut, c’est avec ce dernier qu’il communiquera en clignant une fois la paupière pour oui et deux fois pour non. Cependant, tout au long du film, il est possible d’entendre ses pensées, qui seront déterminantes dans le déroulement del’histoire.
Une rééducation longue et difficile commence alors, aidée par Henriette Durand, orthophoniste, et Marie, physiothérapeute, auprès desquelles il trouvera un soutien hors du commun. Le personnage principal, seul avec lui-même, ne pouvant plus s’exprimer, va entamer une longue remise en question sur l’ensemble de sa vie, qu’il juge finalement ratée et qu’il regrette. L’exemple...
tracking img