Le second empire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2136 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
La Seconde République et la naissance du suffrage universel

24 février 1848 = chute de la monarchie de Juillet (1830'' 1848, parlementaire)

Causes de la chute de Louis Philippe
- Etroitesse du suffrage censitaire (250 000 électeurs pour 33 millions d’habitants).
- Crise économique de 1846-47 : crises frumentaires provoquent des soulèvements sociaux ds campagnes françaises.- Agitation ouvrière : luddisme (destruction de machines à vapeur).
- Crise politique : pouvoir politique verrouillé / François Guizot : corruption ++ des députés, contrôle ++ sur élections. Impossibilité de l’alternative politique : interdiction manifestations et réunions qui demandent élargissement suffrage.

I- Le suffrage universel : une innovation radicale

Rosanvallonsouligne la rupture radicale que représente le suffrage universel
• Svt niée par les marxistes qui le traitait de « liberté formelle », car voyait ds liberté politique une simple étape vers la vraie liberté : l’indépendance financière.
• Egalité politique diffère de la simple égalité civile et sociale voulue / démocratie athénienne et christianisme.
• Récuse conception organiciste de lasociété car englobe tous les citoyens.

a) Une revendication affichée

1793 : 1ère proclamation du suffrage universel. Application décevante : abstention
++ & vote extrémiste = assimilé à anarchie. Abandonné sous Directoire.

1830s : retour du débat à cause division des français :
- 1831 : révolte des Canuts à Lyon (ouvriers de la soie). Répression terrible. Formule de SaintMarc Girardin « Les barbares qui menacent la société sont ds les faubourgs de nos villes manufacturiennes » stigmatise division naissante entre bourgeois et ouvrier.
- 1833 : débat sur les murailles autour de Paris qu’Adolf Thiers veut faire construire pour lutter contre spectre de 1815. Pb : moyen de contrôle du peuple.

⇨ Suffrage universel apparaît comme élément de réconciliation :faire de ts ces gens des citoyens # suffrage censitaire assimilé aux privilèges. Pétitions ++.
⇨ Emergence d’une idée de la république.

b) La réhabilitation de la RF

*Début XIX : assimilée à Terreur, anarchie et à corruption (++ sous Directoire)

*1830s multiplication des actions à la gloire de la RF :
**Création de la Société des Droits de l’Homme au sein de laquelle DDHC1789 apprise par c' ur.
**Parution d’ouvrages de réhabilitation. Ex : 1847 Histoire de la RF Jules Michelet. Ex2 : Histoire des Girondins Lamartine.

⇨ Importance de l’idéal de liberté, égalité et fraternité # monarchie qui apparaît comme élt de division.

c) Les débuts d’une pratique

Malgré les restrictions, certains français votent :

*Les élections municipales :« capacités » (éduqués) & 10% des + riches votent = 3 millions d’électeurs. 1831 : participation ++.
Laboratoire de l’apprentissage politique.

*La garde nationale : membres peuvent élire leurs officiers jusqu’au grade de capitaine = 5 millions d’électeurs (en pratique 1 million).
Vote sort des considérations locales : choix est + politique.

⇨ Suffrage universel apparaît comme une revendication justifiée+ horizon acceptable (pas utopie) + moyen de lutter contre corruption.

II- L’éphémère esprit de 1848

a) L’action du gouvernement provisoire

Formé de républicains '' modérés : journal « Le national », Lamartine, Dupont, Arago.
'' radicaux : -------- « La réforme », Louis Blanc, Flocon. Mesures :
- Proclamation du suffrageuniversel. Ledru Rollin.
- Abolition esclavage. Schoelcher.
- Abolition peine de mort pour des raisons politiques.
- Droit au travail : création des Ateliers Nationaux = afflux d’ouvriers à Paris.
- Guerre de conquête proscrite
- Proclamation de la liberté de presse
- Ouverture de la garde nationale à tous = conquête de démocratie.

⇨ Assimilation du camp...
tracking img