Le second enmpire (1852-1870)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (930 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le second Empire (1852-1870)

Sans grande surprise, le nouvel empereur Napoléon III s’attache dès le début de son règne à renforcer son emprise sur la nation. La police joue un rôleprépondérant dans ce contexte, elle est chargée de surveiller de près les citoyens et d’éliminer toute opposition. La presse est étroitement contrôlée par une série de lois qui obligent les journalistes à obtenirune autorisation avant de publier; le droit de réunion est limité, la correspondance est secrètement épiée. Victor Hugo est forcé à l'exil. En province, une propagande soigneusement entretenue vanteles mérites du régime. L'empereur épouse en 1853 une comtesse espagnole, Eugénie Maria de Montijo de Guzman, admirée en France; tout en exerçant une influence importante sur l'empereur, elleentretiendra une longue amitié avec la reine Victoria. Cette situation où règne l’ordre rassure la bourgeoisie industrielle, un climat économique favorable s’installe, le marché du travail s’amélioresensiblement. En 1857, assuré de son assise politique, l’empereur dissout l’Assemblée. Les élections lui renvoient une majorité massive : 90% des nouveaux députés sont dans son camp. L’année suivante, NapoléonIII et l'impératrice Eugénie échappent à une tentative de meurtre par un activiste italien, Felice Orsini; cet attentat provoque aussitôt la promulgation d’une loi de sûreté générale qui entraînel’arrestation de centaines d’opposants au régime.

Sur le front extérieur, l’Empire cherche à affirmer son influence et à élargir son domaine colonial : la Nouvelle-Calédonie est annexée en 1853; laconquête du Sénégal débute en 1854; la totalité de l’Algérie est désormais acquise avec l’occupation de la Kabylie en 1857; Napoléon III visite l'Algérie en 1860; en Chine, la France reçoit desconcessions dans plusieurs villes à la suite des traités de Nankin (1842) et de Tientsin (1858); l’armée française intervient aussi au Liban (1860), puis au Mexique (1861); enfin, un protectorat sur le...
tracking img