Le semeur victor hugo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (266 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Saison des semailles. Le soir
C'est le moment crépusculaire.J'admire, assis sous un portail,Ce reste de jour dont s'éclaireLa dernière heure dutravail.
Dans les terres, de nuit baignées,Je contemple, ému, les haillonsD'un vieillard qui jette à poignéesLa moisson future aux sillons.
Sa hautesilhouette noireDomine les profonds labours.On sent à quel point il doit croireA la fuite utile des jours.
Il marche dans la plaine immense,Va, vient, lancela graine au loin,Rouvre sa main, et recommence,Et je médite, obscur témoin,
Pendant que, déployant ses voiles,L'ombre, où se mêle une rumeur,Sembleélargir jusqu'aux étoilesLe geste auguste du semeur.
Il s'agit d'un poème descriptif.Hugo mêle plusieurs éléments : la nuit qui tombe, le vieillard qui,malgré son âge, est toujours au travail, le témoin qui contemple et médite...Il est évident que le personnage principal n'est qu'une occasion, il prendtrès vite l'apparence d'une allégorie : ce thème du vieillard qui pense aux générations futures a déjà été évoqué par La Fontaine dans "Le vieillard et lestrois jeunes hommes". Ce qui est peut-être plus intéressant est de te demander à qui pense Hugo devant ce "geste auguste du semeur". Aux paysans quinourrissent le peuple français ? à l'homme qui fait fructifier la Terre par son labeur ? à lui-même, poète officiel qui se voit en vieux sage ? à tous lespoètes ? à Dieu, qu'il voyait moissonneur dans "Booz endormi" et que là il imagine comme dispensateur généreux et confiant de toute vie future ?
tracking img