Le silence de la mer

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6166 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Comment parler de ce récit si célèbre sans répéter tout ce que l’on en a déjà dit ? La tâche s’avère ô combien délicate et utopique!
 
I UNE OEUVRE DE CIRCONSTANCE
1)      Création et parution de la nouvelle
Le Silence de la Mer est intimement lié à la création de la maison d’édition clandestine Les Editions de Minuit. Cette nouvelle, écrite dès 1941, devait initialement paraître dans LaPensée libre. Mais cette revue est anéantie définitivement par une perquisition de la Gestapo. Vercors se trouve ainsi sans éditeur ! Il imagine alors de créer avec Pierre de Lescure sa propre maison d’édition dans des conditions qui la rendraient moins vulnérable (pour en savoir plus, consultez la page consacrée aux Editions de Minuit). Cette maison d’édition se veut résolument un acte de Résistancelittéraire et intellectuelle comme s’en explique l’écrivain dans La Bataille du Silence :« la naissance, l’existence et la réalité pratique d’une telle maison avec son mouvement de pensée, ne serait-ce pas pour l’étranger la preuve de la survivance sous la botte nazie de la vie spirituelle française ? ». Le Silence de la Mer sort donc le 20 février 1942 dans la clandestinité, sous un nom d’empruntqui restera mystérieux tout au long de la guerre et qui projettera son auteur dans une nouvelle carrière
Vercors a longtemps cherché un titre à sa nouvelle ; il se décide enfin pour une image symbolique que le courageux éditeur Oudeville - qui s’est lancé dans cette aventure périlleuse- ne comprend pas : « Moi je dirais plutôt le silence de la nièce ». C’est pourquoi Vercors ajoutera à la fin durécit un commentaire plus explicite : «  sous la tranquillité trompeuse de la surface des eaux, [se cache] la mêlée incessante et cruelle des bêtes dans les profondeurs ». Ce récit se présente comme une métaphore de la condition de l’homme face à la guerre qui lui interdit la liberté.
Le Silence de la Mer est précédé d’une dédicace : A la Mémoire de Saint Pol Roux, Poète assassiné. En effet,pendant l’été 1940 à Camaret, des Allemands envahissent le manoir de cet inspirateur des Surréalistes ; ils abattent la gouvernante, violent sa fille Divine et blessent mortellement «  ce vieux chantre de l’amour humain ». Ce meurtre apparaît comme un symbole supplémentaire de la barbarie nazie.
La nouvelle est courte, ce qui met en exergue la richesse d’une parole concise au pouvoir de suggestionintensifié. Vercors semble avoir choisi une forme littéraire relativement dépouillée pour s’opposer à l’inflation verbale de la Propagande. Ce choix a également des causes plus matérielles à cause du danger de la diffusion clandestine et de la carence du papier.
 
2)  Le réel, source d’inspiration
Vercors puise son inspiration dans son propre vécu tant pour les lieux que pour le sujet et lespersonnages principaux comme secondaires.
L’écrivain choisit pour cadre de ce drame sa propre maison à Villiers-sur-Morin qu’il a regagnée avec sa famille au cours de l’été 1940. Ainsi le décor est l’exacte réplique de sa demeure qui abrite le sombre huis-clos entre l’oncle, la nièce et l’officier allemand Werner von Ebrennac. Dès l’incipit, le lecteur apprend que la grange attenante à la maison sertd’atelier à l’oncle. Or, dans La Bataille du Silence, Vercors insiste souvent sur son goût pour le travail du bois qui l’a conduit à construire plusieurs meubles, un clapier et même son bateau Paludes,. C’est d’ailleurs, ne l’oublions pas, ce talent qui lui a permis d’être pour un temps menuisier dans son village afin de gagner modestement sa vie entre l’automne 1940 et l’été 1941. De même,l’officier devait au préalable habiter non dans cette maison, mais dans le château du village qui se situe « un peu plus haut sur le coteau ». Dans le village de Villiers- sur-Morin, ce château existe bel et bien : un Allemand, au cours de l’été 1941, entre dans le jardin de la famille Bruller en se croyant arrivé au château ; et plus tard, un autre Allemand, qui servira de modèle pour les traits...
tracking img