Le silence...

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (641 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Se taire pour apprendre à parler « Fais silence en toi et écoute », enseigne Bouddha. Le silence pour écouter, le silence pour respirer, le silence pour méditer, le silence pour apprendre à parler.Silence vient du latin silentium (de silere) : se taire. Il peut être passif : je ne parle pas ; il peut être un état : en opposition au bruit ; il peut être actif : je m’empêche de parler afin demieux écouter, d’écouter plus loin. Le silence ne marque-t-il pas également un temps de repos en musique, permettant de reprendre sa respiration, rythmant les notes de musique. Le silence marque aussi unecontinuité dans la parole ou la musique. « Quand on a entendu Mozart, le silence qui suit est encore du Mozart » (Sacha Guitry). Le respect du silence est une des premières règles initiatiques dansles traditions occidentales comme orientales. Certains ordres monastiques font vœu de silence. Se tenir silencieux le temps de son « apprentissage » était déjà de coutume dans les loges de compagnonsmaçons opératifs ; les disciples de Pythagore observaient sept ans de silence ; Rabbi Akiba ne s’est-t-il pas abstenu de parole durant douze ans ? Pour les Peuls (peuple d’Afrique de l’Ouest), laparole est comme un fruit dont l’écorce serait le bavardage, la chair l’éloquence et le noyau le bon sens : c’est par la parole mais en se taisant que l’on accède au bon sens et le bon sens, c’est-à-direle retour sur soi pour mieux percevoir le monde, prépare à la parole. En maçonnerie, le silence est une sorte d’ascèse, une préparation qui permettra de pouvoir s’exprimer plus tard. Le silence prépareà mieux être pour soi et donc pour les autres. Apprentie, j’entre en moi pour apprendre à me connaître, apprendre à écouter et donc apprendre à connaître l’autre. L’écoute que provoque le silence vacréer un flux à double sens : émetteur et récepteur. Je n’entends plus seulement, j’écoute. Le silence oblige à tirer parti de ce que disent les autres autrement qu’on le ferait s’il y avait un...
tracking img