Le socioconstructivisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2622 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Didactique du Français

Intitulé de l’exposé :

Le socioconstructivisme

Et son implication en enseignement du français.

• Plan de travail

Introduction:
❑ Les modèles d’avant le socioconstructivisme:
A. Modèle transmissif
B. Modèle comportementaliste
C. Modèle constructiviste et socioconstructiviste
❑ Définition et Historique:
A. Définition du socioconstructivisteB. Historique du courant
❑ L’approche socioconstructiviste:
A. Les processus de la construction du savoir et du développement de l’intelligence
a. L’éducation, l’apprentissage et le développement
b. Nature sociale des processus mentaux supérieurs
c. De l’inter-psychique à l’intrapsychique
B. Les types et les structures de l’interaction
1.Les types d’interactions
a. Interdépendance de l’apprentissage et de son contexte
b. Le conflit sociocognitif
c. La métacognition
2. Les structures d’interactions
a. La collaboration
b. La coopération
c. Le tutorat
❑ Le socioconstructivisme et l’enseignement
a. La pédagogie de projetb. Le rôle de l’enseignant
Conclusion.

• Introduction

La psychologie d’apprentissage s’est vue accorder une importance capitale dans le domaine de l’éducation. Son importance vient du fait qu’elle est devenue la base de toute pédagogie. Le souci de bien éduquer les élèves a poussé plusieurs psychopédagogues à utiliser les données de la psychologie dans leur domaine d’interaction.À l’instar des autres approches d’apprentissages: Béhaviorisme, cognitivisme et constructivisme, le socioconstructivisme constitue l’une des théories d’apprentissage les plus récentes. Alors, qu’est ce que le socioconstructivisme? Sur quoi se fonde-t-il? Comment se manifeste-il? Ces questions et d’autres seront détaillées tout le long de cet exposé.

❑ Les modèles d’avant lesocioconstructivisme :
Depuis 1978, les recherches sur la notion de conception préalable ou représentations initiales permettent aujourd’hui de distinguer trois grandes positions en éducation:
a. Modèle transmissif
Ignore les conceptions préalables. Appelé aussi « magistrale » ou « frontale ».
La connaissance transmise par l’enseignant viendrait s’imprimer dans la tête de l’élève comme dans lacire molle. L’enseignant est la source de toute connaissance.
[pic]
[pic] [pic]

b. Modèle comportementaliste :
Éviter les conceptions préalables. Appelé « béhaviorisme ». L’apprentissage résulte d’une suite de conditionnement « stimulus – réponse ».
Les connaissances sont définies en termes de comportements observables attendus en fin d’apprentissage.
L’enseignement se fait parstimulation, entraînement, renforcement, motivation et répétition.

[pic]

C. Modèle constructiviste et socioconstructiviste :
Tient compte des conceptions préalables. Pédagogie centrée sur l’apprenant.
Les conceptions initiales ne sont pas seulement le point de départ et le résultat de l’activité, elles sont au cœur du processus d’apprentissage.

[pic]

❑ Définition etHistorique:
a. Définition du socioconstructiviste :
Les apports de Piaget dans le domaine de la psychologie cognitive, l’œuvre de Vygotsky et les études menées sur les interactions sociales ont fortement contribué à l’élaboration du courant socioconstructiviste Alors, qu’est ce que le socioconstructivisme?
Le socioconstructivisme n’est ni un mode d’enseignement, ni une méthode, ni unepratique pédagogique. Il n’est pas non plus une théorie de l’enseignement. Ce n’est qu’une réponse, celle de l’ensemble de la recherche à la question générale : qu’est ce qu’apprendre?
Le socioconstructivisme admet que la construction d’un savoir bien que personnelle s’effectue dans un cadre social. Les informations sont en lien avec le milieu social, le contexte et proviennent à la fois de ce...
tracking img