Le soi, le couple et la famille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2440 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
COMPTE RENDU DE LECTURE
« Le soi, le couple et la famille » De François DE SINGLY

1. Présentation

L'auteur est un sociologue, professeur à la faculté des sciences sociales de la Sorbonne, et directeur du centre de recherches sur des liens sociaux (CERLIS CNRS Université de Paris V). Spécialiste reconnu des la Famille, il a publié de nombreux ouvrages en autre « libres ensembles » en2000 et « la famille: l'état des savoirs » en 1991.

2. Le compte-rendu

Dans le soi, la famille et le couple François de Singly traite de la nouvelle fonction centrale de la Famille, c'est à dire la construction de l'identité personnelle, En effet pour l'auteur, qui esr sociologue de la famille, cette dernière est au centre du processus de construction de l'identité, tant enfantinequ'adulte, Cette forme de socialisation, centrée sur le développement personnel, s'opére donc dans les relations conjugales ainsi que dans les relations parentales,
la famille est présentée comme un espace de valorisation et de reconnaissance de l'identité personnelle,

cet ouvrage est un compte rendu de recherches, c'est dur des centaines 'entretiens, principalement menés par lesmembres du centre de recherches en sociologie, que François de Singly s'appuie pour étayer sa thèse.
De plus il illustre ces propos grace à des films (tels la leçon de piano ou des classiques américains des années 1930) et des romans ( tels « tendre est la nuit » de F,S Fitzgerald ou les ouvrages d'A,Brookner). Ce qui est assez rare et innatendu car généralement les sociologues ne prennentappui que sur les enquêtes qu'ils ont menés. De Singly se sert, ici, des supports cinématographiques et littéraire pour illustrer ses propos, mais aussi et surtout pour produire des figures idéal typiques car c'est dans l'imaginaire que s'élaborent, souvent en avance, les normes sociales des relations avec des proches,

la présentation de l'ouvrage ainsi que sa conclusion permettent demettre en évidence les idées essentielles développées par l'auteur,
la plus importante (car c'est également la thèse) est l'idée de la place centrale qu'occupe la Famille dans le processus de construction de l'identité individualisée. Cependant comme le rappelle l'auteur dans la présentation, la famille s'est transformée: son cadre institutionnel a changé et sa fonction centrale s'est modifié,ce qui lui permet aujourd'hui de pouvoir exercer ce rôle.
De plus les représentations du soi et du partenaire (donc de la relation conjugale) ont fortement évoluées.

La construction du soi ne se fait que grâce à la communication avec des autruis significatifs ( des proches), c'est pourquoi «  il faut,par le moins, être à deux pour être humain » Hegel. Les individus sont desinterdépendants toute leur vie. Selon l'auteur pour être un « bon » conjoint ou un « bon » parent il faut prendre l'autre dans sa totalité et l'aider à s'épanouir. La famille doit être un espace de socialisation car elle est au centre du processus de construction de l'identité personnelle et de la vie en société.

L'idée qu'il y ait deux révélateurs privilégiés est également développée. Leconjoint et le parent sont les autrui significatifs ayant le plus d'importance dans le processus de révélation de soi. L'aide apportée par ces derniers peut revêtir différentes formes et se fait pour atteindre des buts différents, Cependant ces deux types de relations bien qu'elles aient des points ne sont pas semblables,
Mais le proche ( le révélateur) peut dans certains cas sembler être unobstacle à l'épanouissement.
C'est dans ce cadre que de Singly aborde la nécessité d'avoir un conjoint composite, ainsi que l'idée de reconversion de l'union et du besoin de rupture avec les parents.

En effet, aujourd'hui, l'idée que le soi est multiple est ancrée dans les esprits, cela implique que la relation avec le ou les proches permette que d'en révèler une partie, Les...
tracking img