Le soi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1632 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ANTOINE CHARBONNEAU
L’être humain
340-102 gr.39

Dissertation finale

Travail présenté à
M. Jean-François Fournier

Département de philosophie
Collège de Maisonneuve
Le 26 mars 2009
De nombreuses questions philosophiques hantent la tête de plusieurs personnes tout comme elles inspirent et ont inspiré de nombreux philosophes. Le concept de soi, aussi associé à des thèmes comme laperception de soi ou la connaissance de soi, est effectivement un thème sur lequel plusieurs se posent des questions. De l’adolescence et même avant jusqu’aux différentes crises de vieillesse on passe notre temps à se poser des questions sur nous même et sur qui nous sommes vraiment. Justement, peut-on réellement parvenir à la connaissance de soi? Je crois que non, il n’est pas possible d’en arriver àune connaissance de soi. Premièrement, car, d’aucune façon on peut réellement voir ce soi. David Hume et l’empirisme sont des défenseurs de cette idée, partant du fait que l’expérience est la seule chose sur laquelle on peut réellement se baser. Ainsi je peux savoir que je marche mais jamais je ne verrai ce « je » qui marche. Deuxièmement, je me baserai sur le principe de liberté pour défendre monpoint. En effet, la liberté de l’humain peut l’amener à agir complètement différemment du jour au lendemain. Pour ces deux raisons je crois donc que non, on ne peut se connaître réellement.

Premièrement, je me baserai sur l’empirisme pour défendre ma thèse. Selon eux, l’expérience est à la base de toutes connaissances, ce qui est en quelque sorte critique le rationalisme qui prétend quela connaissance des choses provient a priori de la raison. Donc, je ne peux que me voir marcher ou me voir penser, mais jamais je ne réussirai à voir ce véritable « je » qui fait l’action ou pose le geste. Je n’arrive pas alors à me connaître, mais j’ai plutôt une perception de ce que je suis et puisque la connaissance, je crois, vient de l’expérience, alors cette perception n’est pas uneconnaissance. En me voyant marcher, je peux me faire une idée très près de la réalité de ce que c’est que de « marcher », mais je ne peux pas me faire une véritable idée de ce que je suis réellement.
Aussi, comme le dit Bertrand Vergely dans son livre : « De ce fait, si nous sommes éloignés du réel, cela ne provient pas des idées que nous possédons à son sujet, mais bien plutôt du manque d’idéesqui nous affecte… si nous discutons à l’infini pour changer le monde, ce n’est pas parce que nous avons des idées, mais parce que nous en avons pas. Ainsi, un chercheur qui a trouvé une idée ne discute pas[1] ». En ce sens, si on passe son temps à parler de soi-même avec les autres ou si on passe son temps à parler des autres c’est justement car nous n’avons pas une très bonne idée de ce qu’estnotre soi. En fait, nous n’avons pas d’idée du tout de qu’est notre soi. On pourrait en parler pendant de longues heures, sans en arriver à un consensus. À l’inverse, tout le monde à la même idée et la même connaissance d’une table. L’image mentale n’est peut-être pas la même, mais on ne pourrait pas discuter plusieurs heures de notre connaissance sur le concept de table puisque nous en arriverionsassez vite à s’entendre sur cette connaissance. C’est tout le contraire pour le soi. Selon les expériences vécues, plusieurs personnes (dont moi-même) pourraient prétendre bien connaître mon « soi » en ayant des opinions totalement différentes. Qui possèderait la véritable connaissance de moi dans ce cas? Il est donc possible de croire que l’on se connaît, mais puisqu’on ne voit jamais ce « je » quicommet les actions, impossible de dire que notre idée que l’on ce fait de ce « je » correspond vraiment à la réalité et donc je crois qu’on ne peut pas parvenir à la connaissance de soi.

Mon deuxième argument est basé sur le principe de liberté. Comme l’écrit Yve Michaud dans son livre « Si je suis vraiment libre, je ne peux jamais me connaître vraiment… [2]» En effet, rien ne...
tracking img