Le songe d'un habitant du mogol

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1029 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le songe d'un habitant du mogol

Comment cette fable se distingue-t-elle des fables traditionnelles?

La fable est un récit dans lequel la narration, appelée "corps" et la moralité appelée "âme" ont tendance à se fondre pour opérer une synthèse du plaisir et du savoir. La moralité peut être exprimée clairement : on la dit "explicit" ; elle peut demander au lecteur de déchiffrer lui-même lesens du récit : on la dit alors "implicite". La fable remonte à l'Antiquité Grecque, elle appartient au genre de l'apologue, court récit à visée didactique en vers ou prose, agréable à lire, délivrant un enseignement.

Jean de La Fontaine (né le 8 juillet 1621 à Château-Thierry, et mort le 13 avril 1695 à Paris) est un poète français de la période classique dont l'histoire littéraire retientessentiellement les Fables et dans une moindre mesure les contes licencieux. On lui doit cependant des poèmes divers, des pièces de théâtre et des livrets d'opéra qui confirment son ambition de moraliste.
Ses Fables constituent la principale œuvre poétique de la période classique, et l’un des plus grands chefs d’œuvre de la littérature française. Le tour de force de La Fontaine est de donner par sontravail une haute valeur à un genre qui jusque là n’avait aucune dignité littéraire et n'était réservé qu'aux exercices scolaires de rhétorique et de latin.
Le propre de la fable tel que les à écrite La Fontaine, est ... et une brève leçon. Mais dans Le Songe d'un Habitant du Mogol, leurs longueurs respectives sont inversées, la leçon prend des proportions inhabituels, et l'apologue apparaîtcomme un prétexte liminaire à une méditation sur le bonheur et la création poétique.

Nous nous demandons en quoi cette fable se distingue des fables traditionnelles.

Nous verrons donc comment la fable s'écarte des règles qui lui sont traditionnellement assigné pour s'épanouir en une confidence lyrique.

1) L'apologue : un récit séduisant
A) Séduisant par son rythme vivant
- diversestonalités (étonnement - surprise du rêveur ; pathétique dans la description des souffrances de l'Ermite ; aspect didactique de la conclu)
- rimes poétiques enrichissants sa signification (en -ir des 1ers V. : beauté du séjour + annoncent déjà la surprise.)

B)
- Personnages séduisant pas leur originalité (exotisme du mogol donc orient lointain ; aspect culturel de Minos, dieu mythologique antique ;opposition des statues si diff. du Vizir et de l'Ermite ; sagesse de l'interprète.
- Récit pittoresque -> image qu'il nous offre (paradis rendu + merveilleux par renchérissement V. 3 ; Enfer présenté par métonymie des feux V. 5.
Ces hypotyposes avec mélange d'imagerie oriental et mythologie donne a cette fable un caractère bien particulier et bien diff. du bestiaire traditionnel.

C) Résolutiond'une énigme
- V. 1 à 11, mystère total (2reves incompréhensible ; trouble du rêveur ; erreur apparente de Minos.)
- figures de rhétoriques souligne ce mystère (allitération en -r V. 7 et 8 illustrent l'incompréhension ; l'assonance de sonorité sombre ds le v. 10 approfondie le mystère.)
- V. 12 à 17, ns assistons à résolution d’énigme (C-Lex. de l’explication (expliquer, interprète du senshabitude) s’oppose au C-Lex. de la surprise (s’être mépris, s’éveilla, surpris, mystère)
Le parallélisme entre les 2 explications prouve la logique des jugements de Minos comme le montre l’antithèse entre les 2 derniers V. : parallélisme de construction souligne la diff. des attitudes.

Cet apologue emporte par son rythme, séduit par son pittoresque et intrigue par son dénouement paradoxal.Ainsi une réflexion est rendu nécessaire.

2) La confidence
A) Confidence présenté comme une argumentation
- elle est introduite par une pénétration V. 18, c’est à dire une réticence pour mieux attirer l’attention sur le projet.
- dans le V. suivant, il présente sa thèse (amour de la retraite = solitude pas opposition au dérèglement de la cour.
- proposition des arguments dans une...
tracking img