Le soudan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2370 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SOUDAN

Introduction :
Depuis 1955, le Soudan n’a connut seulement que 11 ans de paix. C’est une nation qui reste fragile de part de nombreuses tensions que ce soit économiques mais aussi culturelles. L’équilibre instable au Soudan est aussi alimenté par son importante mosaïque de population. La paix étant de courte durée, on peut se demander en quoi les différends économiques et culturelsont-ils mené à l’instabilité du Soudan ?
Dans un premier temps, nous entreprendrons une présentation du pays. Puis nous nous intéresserons aux conflits présents au Soudan depuis 1955. Enfin, nous parlerons de l’intervention des institutions internationales.

I) présentation du pays

1. Caractéristiques

* Situé au Nord-Est de l’Afrique, le Soudan est le plus vaste des pays du continentafricain avec une superficie de 2,5 millions de km2. Il est bordé :
- au Nord par la Libye et l’Egypte
- à l’Est par la mer Rouge, l’Erythrée et l’Ethiopie
- au Sud par le Kenya, l’Ouganda, la République Démocratique du Congo
- à l’Ouest par la République Centrafricaine et le Tchad
Ce pays aux 9 frontières compte 39 millions d’habitants. Sacapitale est Khartoum.
* Etant donné que la Soudan partage ses frontières avec neuf autres pays, toutes les diversités ethniques et culturelles des Etats voisins se retrouvent à l’intérieur du Soudan ce qui en fait un microcosme afro-arabe. C’est un pays multilingue : on y dénombre plus de 125 langues. Le groupe majoritaire est composé d’arabophones qui parlent l’arabe soudanais. On estime qu’entre 50et 70% des habitants du pays parlent cet arabe soudanais soit comme langue naturelle (51%) soit comme seconde langue.
* Le Soudan forme une fédération sous régime de dictature militaire et composée de 26 Etats (depuis 1944) appelés Wilaya (ex : Darfour du Sud, Khartoum, Gezira…)
* Cette ancienne colonie britannique, située au carrefour du monde arabe et de l’Afrique noire est un importantproducteur de pétrole.

2. Contexte d’arabisation forcé

- Général Nemeyri au pouvoir de 69 à 85 : déclenche l’arabisation forcée en imposant la Charia (loi islamique). 85 : Il est renversé par un soulèvement populaire. Un gouvernement provisoire est mis en place.

- 89 : Nouveau coup d’Etat par le Front National Islamique (FNI) qui mène El-Béchir au pouvoir. ( politique d’islamisationet d’arabisation imposée par la force : toutes les langues ethniques sont remplacées par l’arabe, toutes les religions sont supprimées au profit de l’Islam.

← C’est donc une dictature militaire : El-Béchir se réfèrent toujours au panarabismeet aux valeurs islamiques.

Ccl : Ce gouvernement du Nord du pays islamique et théocratique ( = qui établit sa loi en se fondant sur la religion)s’oppose donc au Sud qui revendique un Etat laïque et démocratique.

II) Conflit depuis 1955

1. Conflit nord sud

* Dès 1955 apparaît un premier conflit qui trouve son origine dans l’opposition interne du pays : celle du Nord face au Sud. La 1ère guerre civile au Soudan oppose le gouvernement qui prône l’intégration par l’arabisation et l’islamisation de toute la société, aux sudistes del’ethnie Dinka qui en plus de réclamer l’indépendance de leur région souhaite instaurer la pluralisme religieux et culturel au Soudan. Ce conflit perdure jusqu’en 1972 où des accords sont signés offrant une autonomie au pouvoir du Sud.
* Cependant, les rivalités ethniques, territoriales et religieuses qui touchent le Soudan ne s’apaisent pas pour autant. Au début des années 80, la dictateur Nemeyrireprend le contrôle des régions du Sud où sont découverts des gisements pétroliers. En 1983, la SPLA (Armée de Libération du Peuple Soudanais) créée par des officiers déserteurs renverse Nemeyri et contrôle alors 3 provinces du Sud.
* A partir des années 1989, le Front Populaire Islamiste organise un coup d’état manant le général El-Béchir au pouvoir et entraînant alors la division de la...
tracking img