Le sport en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5214 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CHIFFRES-CLÉS
DU

LES

SPORT

Crédit photo : Hervé Hamon / Ministère des Sports

DÉCEMBRE 2010

LE POIDS DU SPORT DANS L'ÉCONOMIE

1

La dépense sportive
Unité : Milliards d'euros à prix courants*

Unités contribuant à la dépense Ménages Collectivités territoriales dont : Communes Départements Régions État*** Entreprises dont : Parrainage Médias (droits TV) Dépense sportivetotale

2004 14,7 8,6 7,6 0,7 0,4 3,0 2,5 1,6 0,9 28,8

2005 15,2 9,1 8,0 0,7 0,4 3,0 3,1 1,7 1,4 30,3

2006 15,8 9,6 8,4 0,8 0,4 3,1 3,2 1,9 1,3 31,7

2007 16,5 10,2 9,0 0,8 0,5 3,2 3,2 2,0 1,2 33,1

2008** 16,8 10,6 9,3 0,8 0,5 3,2 3,3 2,1 1,2 33,9

Taux de croissance annuel (en %) En % du Produit Intérieur Brut
Produit Intérieur Brut (PIB)

5,5 1,7
1660,2

5,2 1,8
1726,1

4,61,8
1807,5

4,4 1,7
1892,2

2,4 1,7
1950,1

Taux de croissance annuel du PIB (en %)

4,1

4,0

4,7

4,7

3,1

Source : « Comptes économiques du sport » DJEPVA - Mission des Études, de l'Observation et des Statistiques * Les données en euros courants font référence aux prix de l'année. ** données provisoires *** La dépense sportive de l'État a été révisée pour les années 2006et 2007. Elle intègre les dépenses du CNDS et non ses recettes prévisionnelles. La dépense sportive de l'État a été estimée pour les années antérieures à 2006, en évolution, à partir de la donnée révisée de 2006. Note de lecture : entre 2007 et 2008, la dépense sportive totale a augmenté de 2,4 % en valeur. Dans le même temps, le Produit Intérieur Brut a augmenté de 3,1 % en valeur. En 2008, ladépense sportive totale représente 33,9 milliards d'euros, soit 1,7 % du Produit Intérieur Brut.

2

La consommation des ménages en biens et services sportifs
Unité : Milliards d'euros à prix courants*

Unités contribuant à la dépense Vêtements et chaussures de sport Biens durables Autres biens Services Consommation des ménages en biens et services sportifs

2004 3,8 2,2 2,7 6,1 14,7

20053,8 2,2 2,8 6,4 15,2

2006 3,7 2,3 2,9 6,9 15,8

2007 3,8 2,4 3,0 7,2 16,5

2008** 3,7 2,5 3,0 7,7 16,8

Taux de croissance annuel (en %) Part de la consommation en biens et services sportifs (en %)
Consommation finale des ménages***

4,4 1,6
917,7

2,9 1,6
958,7

3,9 1,6
1002,0

4,2 1,6
1047,4

2,1 1,5
1086,8

Taux de croissance annuel (en %)

4,5

4,5

4,5

4,53,8

Source : INSEE (Comptes nationaux) DJEPVA - Mission des Études, de l'Observation et des Statistiques * Les données en euros courants font référence aux prix de l'année. ** données provisoires *** La consommation finale des ménages représente les dépenses que ceux-ci supportent directement. Elle est mesurée dans les comptes nationaux. Note de lecture : entre 2007 et 2008, la consommationdes ménages en biens et services sportifs a augmenté de 2,1 % en valeur. Dans le même temps, la consommation finale des ménages a augmenté de 3,8 % en valeur. En 2008, la consommation des ménages en biens et services sportifs représente 16,8 milliards d'euros, soit 1,5 % de la consommation finale.

LE POIDS DU SPORT DANS L'ÉCONOMIE

3

Budget du Centre National pour le Développement duSport (CNDS)*
Unité : Millions d'euros à prix courants**

2006 Budget total 213,0

2007 236,0

2008 268,0

2009 211,7

2010 227,6

2011*** 271,4

dont prélèvement Française des Jeux et autres opérateurs de paris sportifs

173,0

196,0

226,0

165,6

184,3

228,0

Source : CNDS - DJEPVA - Mission des Études, de l'Observation et des Statistiques * Le Centre National pour leDéveloppement du Sport (CNDS), créé en 2006, est placé sous la tutelle du ministre en charge des Sports qui fixe les orientations générales de son action : soutien au développement de la pratique sportive par tous les publics, contribution à l’aménagement du territoire dans le domaine sportif et promotion du rayonnement international du sport français. ** Les données en euros courants font...
tracking img