Le sport est-il le nouvel opium du peuple ?

Pages: 5 (1246 mots) Publié le: 8 novembre 2012
Le sport est aujourd’hui une véritable institution. Par définition, sa pratique constitue tout en ensemble d’exercices physiques où l’on doit respecter des règles, pouvant aussi être une pratique orientée vers la compétition.  Mais peut-il être considéré comme une drogue, comme  l’opium ? L’opium est une drogue puissante qui conduit à l’accoutumance et a la dépendance.  Il peut soulager ladouleur de la personne qui la prend. Mais cet état d’apaisement que Baudelaire appelle « paradis artificiel » n’est que de courte durée. Pour ce qui concerne ce dernier point le sport peut facilement être considéré comme une nouvelle drogue, mais dans notre société , il n’est pas le seul à occuper ce rôle apaisant sur le peuple, sur le monde entier. On attribue à Marx la citation « la religion estl’opium du peuple », le sport pourrait-il alors lui aussi être un des opiums du peuple ?
 
Peut-on alors dire que le sport est le nouvel opium du peuple ?
 
[Pour que la comparaison du sport et de la drogue puisse être poursuivie sérieusement, il faut aussi tenir compte des facteurs plus directement négatifs de la drogue, dépendance et dégénérescence physique et mentale. A ce point de vue, il fautséparer la pratique directe du sport et sa pratique indirecte, celle des supporters. C’est de cette dernière que le sport tire sa puissance dans nos sociétés, et c’est elle qui a les traits les plus proches de la dépendance, et parfois de « l’abrutissement ». Dans ce sens, on peut donc dire que le sport est considéré comme une drogue qui rend dépendant. Mais pour parler d’opium du peuple, il fautsavoir si cet effet individuel du sport comme drogue, se traduit au niveau collectif. La drogue passe-t-elle des individus au peuple ?
Dans l’antiquité, le sport était vu comme un art, les athlètes étaient adulés, montrés comme des Héros, voir comme des Dieux. Le sport est donc pratiqué de tout de temps et dans toutes les catégories. On peut le relier dans de nombreux cas, culminant aujourd’hui ilest une sorte de spectacle, comme un divertissement. Le sport est présent partout autour de nous, et  continuellement à la télévision. Mais ce « faux sport » : le sport qu’on ne pratique pas, mais qu’on ne fait qu’encourager, entraine souvent la paresse, qu’elle soit intellectuelle ou physique. Mais ses supporters se regroupent souvent dans des rassemblements, formant alors des « meutes » quis’incitent mutuellement à la violence ou au mépris d’autres. Le peuple se rassemble alors pour former une meute autour d’intérêts et de passions communes. La satisfaction de ces passions est manifestement en contradiction avec les intérêts réels de ses membres, individuels et collectifs. Comme la drogue il retourne les frustrations des individus et des « masses » contre eux-mêmes et contre les autres.Dans l’esprit de Marx l’effet de la drogue religion est de détourner le peuple de ses « vrais intérêts » en employant divers moyens: canaliser les énergies collectives vers un but autre que celui de la défense de ses intérêts (pratiques religieuse), manipuler les intelligences au profit d’intérêts des classes dominantes (idéologie religieuse) et satisfaction de désirs lies aux affects profondsdes individus (conduisant à l’accoutumance). Si ce dernier point est indéniablement commun au sport et à la religieux, la question est de savoir si dans le cas du sport, il est mis également au service d’intérêts minoritaires par la pratique (détournement) et l’idéologie (acquiescement). A ce point de vue le comportement des supporters évoqué plus haut est instructif en ce qu’il appelle untroisième exemple historique : celui de jeux du cirque romain, ou la paix sociale était assurée par un spectacle « sportif », assouvissant indirectement des instincts « barbares » et attachant le peuple a la classe qui lui fournissait ce spectacle, autant qu’il obligeait cette classe a en produire constamment.
Mais si comme dit Marx « la religion est l’opium du peuple », peut-on alors considérer...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le Sport Opium du peuple
  • Opium du peuple
  • Explication marx " opium du peuple ".
  • La religion opium du peuple
  • Une nouvelle stratégie de protection des peuples
  • Sport de rue nouvelles instances sociales ?
  • Opium
  • Exposé opium

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !