Le sport et l'apatheid en afrique du sud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2243 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sport et Apartheid en Afrique du Sud : de la
ségrégation raciale à la conquête de l'égalité.

L'Afrique du Sud au temps de l'apartheid:

a) Histoire européenne de l'Afrique du Sud : les blancs au pouvoir (un pays colonisé)

b) l'apartheid au quotidien : économie, social, sport

Répartition des sports selon la couleur de peau

Le sport a t-il contribué a lalutte contre l'apartheid en Afrique du sud ?

a) L'ANC, et un homme Nelson Mandela

b) Nelson Mandela et le sport

Les différents boycott sportifs contre l'apartheid à l'échelle national et international

Sport dans la société Sud Africaine au lendemain de l'apartheid

a) Fin de l'Apartheid et coupe du monde de rugby 1995

b) L'impact de la coupe du mondede football 2010 par rapport à l'image du pays

Le sport comme facteur de cohésion sociale en Afrique du Sud

L'Afrique du Sud compte plus de 50 millions d'habitants ( selon les estimations du recensement de 2010) répartis en 79,4% de noirs, 9,2% de blanc, 8,8% de métis et 2,6% d'asiatiques. Elle est
ainsi en Afrique le pays présentant la plus grande portion de populations ditecolorées, blanches et indiennes. L'Afrique du Sud est souvent appelée «nation arc-en-ciel», notion inventée par
l'archevêque Desmond Tutu pour désigner la diversité de cette nation.
L'Afrique du Sud est aussi un territoire caractérisé par une grande diversité ethnique et culturelle, héritée d'un passé complexe.
Si la devise nationale de ce pays est « l'unité dans la diversité », c'estl'apartheid, politique de lois de séparation raciale appliquées entre 1948 et 1991, qui a longtemps caractérisé ce pays.
Cette politique touchait tous les domaines , y compris sportifs.

PARTIE 1:

L'Afrique du Sud au temps de l'Apartheid

A) Histoire européenne de l'Afrique du Sud au temps de
l'Apartheid.

C'est en 1488 que commence l'histoire européenne de l'Afrique du Sud quand lesportugais dirigés par le navigateur Bartolomeu Dias arrivèrent en Afrique du Sud ( au cap de bonne espérance). Et en suite par l'autre navigateur, qui longea la côte de la région du Natal. Mais c'est seulement en 1652, avec établissement d'une station de ravitaillement Hollandaise, que l'implantation des européens sera définitive. En 1657, quelques salariés sont autorisés sont autorisés às'isntaller sur place, au Cap, tandis que l'afflux de clandestins s'intensifie pour combler le manque de main d'œuvre. Puis en 1779, aprés des relations conflictuelles avec les tribus Bantous et les fermiers d'origine franco-néerlandaise (Boers), débute la première des neufs guerres cafres (1779-1879). En 1806, les britanniques qui ont remplacés les néerlandais, deviennent la nouvelle grande puissancecoloniale de l'Afrique du Sud. En 1835, les Boers quittent la colonie du Cap afin d'éviter l'administration britannique, deux républiques Boers indépendantes naissent : la république indépendante du Transvaal en 1852 et l'État Libre d'Orange en 1854. Puis finalement ces territoires Boers sont annexés par la Grande Bretagne pendant la guerre des Boers (1899-1902). A la fin de cette guerre lesbritanniques dominent toute l'Afrique du Sud. En 1912, un parti politique Bantou (tribus indigènes), est fondé a Bloemfontein, le congrès national Africain (ANC), ce parti revendique le droit aux populations noirs de participer aux affaires du pays.
Pendant la 1ère guerre mondiale, l'Afrique du Sud subit de lourdes pertes dans ses régiments envoyés en France, mais les troupes sud-africaines prennent lesterritoires allemands du sud-ouest de l'Afrique qui sera plus tard la Namibie.
Puis en 1922, une forte révolte ouvrière réprimandées permet aux nationalistes blancs de prendre le pouvoir aux élections en 1924.
C'est en 1948, après l'élection du parti nationaliste aux élections générales, que l'on entend pour la première fois le concept d'apartheid avec Daniel François Malan le nouveau premier...
tracking img