Le sport

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1063 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Hier issu du vieux français « se desporter » (s’amuser), aujourd’hui acteur et tout à la fois produit de la vie en société, le sport est santé, d’abord et indubitablement : même le sceptique, qui remettrait en cause l’infaillibilité du mythique « Mens sana in corpore sano », concéderait –à l’opposé d’une « utilité d’avachissement »-l’utilité de mouvoir le corps. Les problèmes liés au sport nesurgissent qu’en aval de ce constat de base. Hélas et heureusement, le sport n’est pas « que » santé : parce qu’il est mouvement, il incite au dépassement de soi, …au dépassement des autres; parce qu’il incite au dépassement, il induit l’expression corporelle; parce qu’il est expression, il est plaisir pour ceux qui le pratiquent, mais aussi spectacle et suspense pour ceux qui le regardent; parcequ’il est spectacle, il intègre la sphère économique. Parce qu’il est intégré à la sphère économique, il est débat sur nos visions du monde. Le sport est tout cela, ou devrait l’être, mais une chose est sûre: au stade ultime du professionnalisme ou à l’échelon le plus amateur, dès le moment où le paramètre « santé » y est bafoué, le concept même de « sport » cesse d’exister. Le plaisir récolté, s’ilsubsiste, est alors un plaisir fraudé.

Tant comme pratique que comme spectacle, le sport s’est considérablement développé au cours du siècle écoulé. Les grandes compétitions sportives détiennent les …records (!) d’audience télévisée, nulle presse n’envisagerait d’être quotidienne sans rubrique sportive, les champions sont les héros des épopées contemporaines, look et langage sportifs sont entrésdans les mœurs. Le nombre croissant des pratiquants et la multiplicité des pratiques donnent la mesure de cet engouement auquel la Belgique n’échappe pas : 77% de la population belge disent pratiquer l’exercice physique, 33% affirment le pratiquer de manière hebdomadaire, les clubs sportifs regroupent environ 2.000.000 d’affiliés.

Si les valeurs du sport, réelles ou supposées, sontrégulièrement instrumentalisées à l’appui de politiques publiques diverses (intégration, santé…), le lien entre sport et éducation demeure fragile : c’est pour réaffirmer et valoriser ce potentiel éducatif du sport que la Commission européenne a décrété l’année 2004 « Année européenne de l’éducation par le sport », et contribué au financement de projets visant cet objectif. Cette prise en compte, par lesinstitutions européennes, du sport sous l’angle éducatif remonte à 1998. Dans son document « Evolution et perspective de l’action communautaire dans le sport », la Commission identifiait alors cinq fonctions fondant la spécificité de l’activité sportive, à savoir les fonctions sociale, récréative, de santé publique, culturelle et éducative : cette cinquième fonction étant la conséquence logique de lareconnaissance des quatre autres.

L’instrumentalisation de la fonction éducative du sport n’est pas neuve, remontant à la conception humaniste de l’éducation telle que la concevait la Renaissance. Le Gargantua de Rabelais et son maître se levaient à l’aube pour méditer une page de l’Ecriture sainte, puis venaient les jeux physiques du matin : « Ils jouaient à la balle, à la paume, à la piletrigone, galantement s’exerçant les corps comme ils avaient auparavant les âmes exercées. Tout leur jeu n’était qu’en liberté, car ils laissaient la partie quand leur plaisait et cessaient ordinairement lorsque suaient ou étaient autrement las. » Pareil emploi du temps, reposant sur l’équilibre entre activités cérébrales et physiques, affirmait l’ambition des humanistes : accéder aux connaissances lesplus variées, tout en respectant l’idéal chevaleresque. L’écuyer qui montre l’art de la chevalerie à Gargantua porte symboliquement le nom de Gymnaste…

Rabelais influencera Montaigne, pour lequel « les jeux et l’exercice seront une bonne partie de l’étude : la course, la lutte, la musique, la danse, la chasse, le maniement des chevaux et des armes. Je veux que la bienséance extérieure, et...
tracking img