Le statut de l'auteur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2563 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le statut de l’auteur de la Renaissance
au XXe siècle

Renaissance

1. Du point de vue de la fonction de l’auteur.
Au XVIe siècle le poète est considéré (et se considère) comme un « prophète », un « maître de vérité », car la poésie est divine : elle consiste dans le furor poeticus, un «ravissement », une inspiration dont Dieu est l’origine. Ronsard par exemple écrit que :
Dieu est ennous, et par nous fait miracle
Si que les vers d’un poète écrivant
Ce sont des dieux les secrets et oracles
Que par sa bouche ils poussent en avant.

Cette idée de la « fureur poétique » découle du néoplatonisme de la Renaissance (c’est-à-dire de l’interprétation chrétienne que la Renaissance donne des idées du philosophe grec Platon, à savoir que la seule réalité est celle des idées,dont les objets terrestres ne sont qu’un reflet imparfait).
En même temps, les poètes de cour revendiquent le statut de conseillers des princes. Le poète de la Renaissance a donc une double ambition : religieuse et politique.

2. Du point de vue de la notion d’ « auteur ».
On assiste au cours du siècle à une évolution significative :
- au début du XVIe siècle, Rabelais, dans le prologuede Gargantua, posait le problème de la « lecture allégorique » (chercher un sens caché derrière les mots d’un texte) : est-ce que l’auteur a eu vraiment l’intention de dire ce que ses commentateurs lui font dire ? Rabelais ne donne pas de réponse tranchante, laissant au lecteur la responsabilité de l’interprétation de ce qu’il lit. Mais en même temps, de manière ambiguë, dans la lettre deGargantua à son fils, Rabelais recourt à l’autorité des auteurs anciens : le savoir est encore pour lui conçu comme un apprentissage des auctores (n’oublions pas que les mots auteur et autorité ont la même étymologie : le substantif latin auctor, lui-même dérivé du verbe augeo, qui signifie « augmenter »).
- A la fin du siècle, Montaigne se dresse contre les abus de l’allégorie, de la recherche du« sens caché » des textes, tout comme il résiste à l’autorité des auteurs, condamnant à la fois l’accumulation de citations « des anciens auteurs pour se faire honneur », et l’abondance de commentaires sur ces mêmes auteurs. En outre, Montaigne exprime le désir de découvrir l’individu derrière les écrivains : « J’ai une singulière curiosité ... de connaître l’âme de mes auteurs ». Pour Montaigne donc unauteur est une singularité, un individu unique. Enfin, en parlant de lui-même comme de la « matière » de son livre, Montaigne établit l’équation entre le livre et l’auteur. Montaigne bouleverse ainsi la notion d’auteur : quand il écrit : « Les autres forment l’homme ; je le récite », il inaugure une nouvelle manière d’être auteur, qui conteste le principe d’auctoritas et qui consiste dans laquête de soi à travers l’écriture.

3. Du point de vue du sens du mot « auteur ».
Si à l’origine le mot « auteur » signifie quiconque a produit quelque chose (un texte tout comme un crime), il prend une valeur positive à la Renaissance, qui hérite du Moyen Age le sens neutre du mot « écrivain » comme scribe, copiste. Mais au cours du XVIe siècle le terme « écrivain » commence à rivaliser avec« auteur », tout en restant moins noble et ne servant à désigner que les écrivains modernes. Le sens des deux mots évoluera, comme nous allons le voir, au XVIIe siècle.

***

XVIIe siècle

Le XVIIe siècle représente un tournant très important dans la mise en place du statut de l’auteur/écrivain.

1. Du point de vue social.
On assiste à la constitution du « champ littéraire », ce quisignifie que la littérature (qu’à l’époque on n’appelait pas encore « littérature » mais Lettres ou Belles-Lettres) commence à se définir de manière autonome par rapport aux autres domaines de l’activité culturelle (les Arts par exemple), et, par conséquent, que les « auteurs »/écrivains acquièrent un nouveau statut. C’est surtout la création de certaines « institutions » qui contribue à...
tracking img