Le stoicisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1806 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
Stoïcisme
Le stoïcisme est une école philosophique de la Grèce antique, fondée par Zénon de Citium en 301 av. J.-C. C'est par la suite un courant philosophique hellénistique qui a traversé les siècles, subi des transformations (notamment avec Chrysippe en Grèce et à Rome avec Cicéron, Sénèque, Épictète, Marc Aurèle), puis exercé diversesinfluences, allant de la période classique en Europe (en particulier au xviie siècle, chez René Descartes) jusqu'à nos jours.
Cette philosophie exhorte à la pratique d'exercices de méditation conduisant à vivre en accord avec la nature et la raison pour atteindre la sagesse et le bonheur envisagés comme ataraxie (absence de passions qui prend la forme d'une absence de souffrance).
Cet article proposeun exposé des traits généraux de la doctrine, nonobstant les nuances notables d'un stoïcien à l'autre.
Sommaire  [masquer]  * 1 Avant-propos * 2 Étymologie * 3 Sagesse et philosophie * 3.1 Définitions de la sagesse et de la philosophie * 3.2 Divisions de la philosophie * 3.3 Les sciences, instruments du sage * 3.4 Unité du système stoïcien * 4 L'ontologie stoïcienne* 4.1 Divisions de l'être * 4.2 Les quatre genres * 4.2.1 Substrat * 4.2.2 Choses qualifiées * 4.2.3 Choses disposées d'une certaine manière * 4.2.4 Choses disposées d'une certaine manière en relation avec quelque chose * 4.3 Les incorporels * 4.3.1 Le dicible (ou exprimable) * 4.3.2 Le vide * 4.3.3 Le lieu * 4.3.4 Letemps * 4.4 Tableau récapitulatif * 5 La logique * 5.1 La rhétorique * 5.2 La dialectique * 5.3 Les dicibles * 5.4 Les propositions * 5.4.1 Les propositions simples * 5.4.2 Les propositions non simples * 5.5 Raisonnement et démonstration * 5.5.1 L'implication * 6 La théorie de la connaissance * 6.1 Les impressions * 6.2 Les critèresde la vérité * 6.3 Les critiques * 7 La physique * 7.1 Les principes de la physique stoïcienne * 7.1.1 Le monde et la nature * 7.1.2 Les éléments * 7.2 Le cycle cosmique et l'Éternel Retour * 7.3 La causalité et le destin * 8 L'éthique * 8.1 Les fonctions propres * 8.2 Le bien * 8.3 La vertu * 8.4 Les passions * 8.5 Finalité del'éthique * 8.6 Le sage * 8.7 La politique * 9 Influence du stoïcisme * 10 Principales périodes du stoïcisme * 11 Notes et références * 12 Bibliographie * 12.1 Éditions * 12.2 Sources * 12.3 Études * 13 Annexes * 13.1 Articles connexes * 13.2 Liens externes |
-------------------------------------------------
Avant-propos[modifier]
En effet, il ne nousreste que des fragments des premiers stoïciens (Zénon de Citium (344 - 262), Cléanthe), et les seules œuvres complètes que nous possédons sont celles de Sénèque, Épictète etMarc Aurèle. Cicéron nous a transmis des débats de l'époque hellénistique qui nous renseignent sur l'ancien stoïcisme. Les adversaires des stoïciens (Plutarque, Sextus Empiricus) nous ont également laissé des témoignages sur cettepensée. Ce que nous pouvons en savoir en logique, en physique et en éthique nous montre des esprits puissants et originaux qui ont marqué l'histoire occidentale jusqu'à aujourd'hui.
Le stoïcisme constitue l'une des principales philosophies de la période hellénistique, avec l'épicurisme et le scepticisme. Ce courant rationaliste se rattachant notamment à Héraclite (idée d'un logosuniversel),au cynisme (Zénon de Cition fut élève de Cratès), reprend certains aspects de la pensée d'Aristote.
-------------------------------------------------
Étymologie[modifier]
Le nom de Stoïcisme vient du grec Stoa poikilê ou les adeptes du portique. En effet Zénon enseignait ses leçons sous un portique de l'Agora à Athènes où les stoïciens se réunissaient et enseignaient. De là vient que le stoïcisme...
tracking img