Le stress au travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (972 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 juin 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Epreuve Intégrée :



Le stress au travail.


Le travail est omniprésent pour tous, il permet de subvenir aux besoins quotidiens de l'être humain grâce à une rémunération donnée pour untravail rendu. Malheureusement ce besoin primaire peut entrainer, par plusieurs agents stressants, de mauvaises conséquences économiques, psychologiques et physiques défaillantes pour la société comme pourle travailleur... Donc en quoi la prévention du stress au travail est elle bénéfique pour la société en général ?

Premièrement, le stress chronique dû au travail est un état réactionnel à unemultitude d'agents stressant. C'est un déséquilibre entre la charge de travail demandée et les moyens dont le travailleur dispose pour la remplir : tâche trop compliquée, trop simple, trop monotone,... L’organisation peut aussi être un facteur : il y a trop ou pas assez de chose à faire, un délai trop court, mauvais horaire, ... Les relations : pas assez de communication entre le travailleur etses collègues et/ou patrons, abus autoritaires, pas assez de coaching ou d'entre aide,… Mauvais environnement : pas assez de lumière, trop de bruits, matériel inadéquat... L’environnementsocio-économique : peur du licenciement, incertitude à son futur professionnel, compétitions récurrentes,… Pour finir il peut être dû à l'accélération du changement : adaptation technologique, impossibilité deformation, ...

Deuxièmement, ces agents vont engendrer différentes réactions tant au niveau physique et psychologique qu'au niveau économique. Face à ce déséquilibre notre corps peut réagir dedeux façons différentes : pour une situation perçue comme dangereuse l'individu va se mettre en état d'alerte, autrement dit le stress aigu. Son système nerveux est stimulé. Il va mobiliser le systèmelymphatique[1] et les glandes médullosurrénales qui vont produire l'adrénaline et noradrénaline  (augmentation de la fréquence cardiaque, musculaire respiratoire, transpiration,...) afin que la...