Le sucide emile durkeim

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (279 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le suicide est une étude d'après des documents statistiques qui commençent à se multiplier. Durkheim s'aperçoit que la notion même de suicide est difficile à définirparce qu'elle recouvre un même phénomène dont les causes peuvent être très différents.

En comparant l'évolution des taux de suicide des divers pays, Durkheims'aperçoit que ceux-ci sont fonction des groupes sociaux. Il en conclut que le suicie est un fait social, indépendant de chaque décision individuelle. Restaient alors àdécouvrir kes facteurs socaix en cause. Se livrant à des analyses que l'on a depuis perfectionnées et que l'on appelle aujourd'hui multivariées, Durkheim isole tout à toutles divers facteurs : sexe, état-civil, religion, pour en mesurer l'importance. Il est également le premier à avoir utilisé la "variable intervenante", c'est-à-dire lefacteur non compris dans une statistiques, mais que l'on soupçonne d'agir, et dontil faut trouver un indice révélateur mesurable. C'est le cas par exemple de la cphésionsociale, qui n'apparâit dans les documents administratifs et que Durkheim recherche à travers les taux de divorce, etc..

Posant alors le problème des degrèsd'intégration à la société, il découvre la notion d'éanomalie" qu'il rendit célèbre et que l'on peut définir comme l'état de trouble, d'absence d'intégration sociale qui faitsuite au dérèglement des besoins par rapport aux possibilités qu'offre la société de les satisfaire.
Ce sont ces innovations, les scrupules et l'extrêmeconscience avec laquelle sont exploités les chiffres de cette étude, malgré ses imperfections, qui ont permis de considérer Durkheim comme le premier grand sociologue empirique.
tracking img