Le suffrage universel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (689 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2014
Lire le document complet
Aperçu du document

Problématiques possibles : Le suffrage universel est-il une condition suffisante, voire exclusive pour garantir, c’est-à-dire fonder et conserver, la démocratie ? Quelles sont les conditionsrequises pour qu’il en soit une condition nécessaire ? Ne doit-on pas faire reposer la démocratie sur d’autres principes fondamentaux ? Principes qui seraient tout autant des conditions de possibilitéessentielles pour que perdure cette démocratie ? Peut-on, en droit, faire reposer le système démocratique sur le seul suffrage universel ?

ANALYSE DU SUJET : Éléments de définition des mots clés :
Lesuffrage universel est le principe d'expression de la volonté populaire. Le corps électoral est constitué de tous les citoyens et citoyennes en âge de voter à condition qu'ils ne soient pas privés deleurs droits civiques. Il fonde la souveraineté du peuple dans un régime démocratique. Il est qualifié de direct lorsque le corps électoral désigne directement son ou ses représentants. En France parexemple, le Président de la République (depuis 1962) et les députés sont désignés au suffrage universel direct. Le suffrage universel est qualifié d'indirect lorsque le corps électoral désigne ungroupe restreint de personnes élues (généralement qualifiées de grands électeurs), qui à son tour désigne le ou les représentants. Par exemple les membres du Sénat sont désignés de la sorte. Le but decette forme de suffrage est de diluer les mouvements d'opinion. Le suffrage universel se définit généralement par opposition à d'autres types de suffrages restreints qui limitent le droit de vote à unepartie de la population en raison de leur fortune (suffrage censitaire), ou encore en raison d'autres caractéristiques (suffrage capacitaire), qui peuvent être le sexe, l'âge, la nationalité, laliberté (exclusion des prisonniers) ou encore le niveau d'éducation.
La démocratie vient du grec « demos » : peuple, et « katos » : autorité. Selon A. Lincoln c'est un « gouvernement du peuple par le...