Le suicide de durkheim

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1266 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE SUICIDE
Durkheim essaye d'appliquer les regles qu'il a énoncé avant dans les regles de la methodes sociologique :
regles de l'objectivité
il utilise methodes des variantionc concomitantes
regle d'expliquer le social par le social
Le suicide est quelque chose d'individeul intime, et il prend volontairemen un phenomene qui n'est pas d'emblé considéré comme social mais considérécomme seulement individuel
il montre que le suicide en apparence très individuel obéit a cause social
Du coup, si il y parvient il montre que peux s'appliquer a d'autres phenomenes pas considéré comme sociaux a la base. Il commence par définir le suicide puisqu'il dis dans les regles de la methodes sociologique qu'il faut d'abord définir et d'écarter lieux communs. Il définit le suicide comme:"tous cas de mort qui résulte directement ou indirectement d'un act positif ou négatif accomplis par la victime elle-même et qu'elle savait devoir produire ce résultat". positif, négatif: renvoit à l'acte
positif: faire qqch qui va entrainer directement la mort
négatif: ce qu'on ne fais pas pour éviter la mort
Dans cette définition, il englobe des cas de mort qu'on aurait pas forcémentconsidéré comme suicide: cas d'héroîsme ...
Il dois ensuite montré que c'est un fait social, puisqu'il travail que sur des faits socials, il va le montrer grace aux statistiques, il montre une constance du taux de suicide
Il nous dis "chaque société est predispossé à livrer un contingent determiné de mort volontaire". Suicide est donc lié a la société elle-même. Et il va montrer pourquoi on a destaux caracteristique de certaines sociétés, il commence par refuter les thèses qui exitent, qu'il connait et va les refuter. Il refute que:
pas lié a une maladie, pleinement conscient
montre que c'est pas héréditaire
thèse de l'imitation, on se suicide car qqn d'autres se suicide
lié au climat
son explication est purement sociale.
Si on considére le court terme, il y a unegrande constance. En revanche, si on regarde le long terme, on voit une augmentation (dans les sociét modernes) et il voit des proportions égales entre pays (c-a-d écart reste le meme, augmente en même temps) c'est un fait social qu'il considère normale, car existe dans toutes les sociétés
augmantation suicide dans société moderne est le fruit d'une "misère morale" c'est un état pathologique. Ilcherche un remède, il va décrire qu'elles sont les phénomènes qui font varié les taux de suicide. Il utilise méthodes des variations concomitantes.
Ex variable:
âge: le taux de suicide croît avec l'âge
différence homme/femme:plus fort chez hommes que chez femme
on se suicide plus à Paris qu'en province, et plus en ville qu'à la campagne
religion ou on se suicide plus qued'autres: protestants, catholiques, juifs
on se suicide plus été que hiver
plus de suicide en fin de semaine
Il établit multitudes de corrélations, et à partir de là, il établit une typologie, il crée 4 types de suicide qui s'organisent au cours de deux concepts, celui d'intégration sociale et régulation sociale.
Ce sont deux processus différent.
Intégration sociale: concerne la façondont un groupe attire à lui les individus, se les approprie, ce qui fait qu'in individu se sent intégrer par le partage avec les autres, volonté commune ...
La régulation sociale: désigne autres aspect de la socialisation, consiste a harmoniser les comportements des individus, limites, cadres de la société, en imposant normes, valeurs , elle fixe des limites, des repères. Regule désirs des uns etdes autres.
Selon Durkheim, l'homme se distingue de l'animal car il a des besoins qui dependent aussi de son intelectuel donc ça va s'eteindre énormement donc il faut une instance capable de modérer désir individus, c'est le rôle de la régulation sociale.
Il fait donc une typologie de Suicide:
égoïste
altruiste
anomique
fataliste

Le suicide égoïste, varie en raison...
tracking img