Le suivie d'une mission spatiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1442 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

Introduction

La mission Vénus Express de l’Agence spatiale européenne est la première mission spatial européenne à destination de Vénus, la planète la plus proche de la Terre. Le but de cette mission est d’étudier l’atmosphère, l’environnement et la surface de Vénus.

I)La mission de Vénus Express

A. Présentation

La mission Venus Express fut proposée en 2001 à partir del'architecture développée pour la sonde martienne Mars Express. Certaines caractéristiques ont cependant été adaptées pour résister à l'environnement spatial de Vénus : la planète se situant deux fois plus près du Soleil que Mars. Venus Express comporte également quelques instruments de la mission Rosetta.
Le développement de la sonde n'a duré que 33 mois et la réutilisation de concepts déjàvalidés a permis de faire baisser son coût. Le budget total de la mission s'élève à 220 millions d'euros (dont 35 millions pour le lancement, 82,4 millions pour la maîtrise d'œuvre et 23 millions pour les instruments scientifiques). 197 millions d'euros sont à la seule charge de l'ESA.

Venus express à été en grande partie fabriquée par EADS Astrium.

Sa masse au décollage est de 1 270 kg dont 570kg de carburant. Et avec les panneaux solaires déployés, l'envergure de Venus Express est d'environ 8 mètres.

B. Ses objectifs

La mission Venus Express s'intéresse, comme son nom l'indique, à la planète Vénus. L'atmosphère de celle-ci, tout d'abord, sera surveillée de près. Sa dynamique, sa composition chimique, sa température ainsi que ses interactions avec la surface et avec le ventsolaire seront étudiées par plusieurs instruments de la sonde. Les scientifiques espèrent ainsi mieux comprendre la rotation très rapide de la haute atmosphère, la formation et l'évolution des nuages à différentes altitudes, le rôle de l'effet de serre dans le climat vénusien, etc. Ils aimeraient aussi savoir s'il existe sur Vénus des cycles pour l'eau, le dioxyde de carbone ou l'acide sulfurique. Lasurface de la planète, ensuite, sera également étudiée en détails. Ainsi, l'instrument PFS est capable d'en déterminer la température et donc d'y détecter une éventuelle activité volcanique.
Enfin, la mission Venus Express s'intéresse aussi à l'histoire de la 'sœur jumelle' de la Terre. Elle devrait par exemple apporter des éléments de réponse à une grande question que se pose les planétologues :qu'est-ce qui a provoqué le renouvellement volcanique de la surface il y a 500 millions d'années ? L'étude approfondie de l'atmosphère permettra aussi de mieux comprendre comment un climat aussi extrême a pu se mettre en place. On le voit, cette mission de l'Esa a beau être 'express', elle n'en est pas moins ambitieuse !

C. Son déroulement

La fenêtre de lancement de Venus Express s'étendantdu 26 octobre au 23 novembre 2005. Le lancement était initialement prévu pour le 26 octobre 2005 à 05h43 TU. Mais suite à une contamination dans la coiffe du lanceur, le lancement fut repoussé de quelques jours, le temps de retirer la sonde de l'étage supérieur du lanceur, de la nettoyer et de la remonter sur sa base.
Le nouveau lancement fut un succès et s'est déroulé le 9 novembre 2005 à03h33:34 TU, grâce à une fusée Soyouz-Fregat de l'entreprise Starsem, à partir du Cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan. La sonde s'est complètement détachée du lanceur 1h 36 minutes plus tard. Son transfert vers Vénus nécessita au moins une correction de trajectoire à proximité de la Terre.

Le contrôle de la mission est assuré, comme tous les programmes spatiaux européens, par le Centre européend'opérations spatiales (ESOC) de l'ESA, situé à Darmstadt en Allemagne.

Le voyage vers Vénus fut direct, sans aucune assistance gravitationnelle et dura 153 jours. Le 11 avril, la sonde utilisa ses moteurs pour ralentir sa vitesse relative (par rapport à Vénus), de 29 000 à 25 000 km/h. Elle fut capturée 50 minutes plus tard par le champ de gravité de la planète.
Venus Express met cinq jours...
tracking img