Le survenant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1213 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans les années 1840 à 1959, la littérature orale fait place à celle du terroir qui doit se conformer à l’idéologie agriculturiste. L’église devient donc une force d’encadrement qui s’oppose au progrès et à la modernisation.
Dans le livre Le Survenant, l’auteure, Germaine Guèvremont, nous entraîne à penser autrement et démontre à quel point la mobilité des populations amène une ouverture sur lemonde. C’est d’ailleurs de cette façon que le Survenant, un aventurier détaché des conventions sociales, vient provoquer des réactions scandalisantes et devient une force perturbatrice pour les habitants du Chenal du Moine.
C’est également avec sa liberté et sa vivacité qu’il suscite le grand amour d’Angélina, qui s’était d’ailleurs dit de ne jamais tomber amoureuse d’un garçon, ainsi que del’admiration et de l’affection de Didace, un Beauchemin travaillant, devenu vieux, qui lui procure l’espoir d’un avenir meilleur.

Tout d’abord, de ce soir d’automne, le Survenant vient bouleverser la vie d’Angélina car elle tombe follement amoureuse de lui. Au départ, elle refuse de voir ce qu’elle éprouve et se rebelle à l’encontre de ses sentiments, mais à cause de la manière gentille etattentionnée qu’il l’aborde, elle cède, laissant place au sentiment envahissant d’un amour passionné. Contrairement aux autres garçons du village, le Venant ne se soucie pas du fait qu’elle est infirme et qu’elle boite. C’est cette façon d’agir qui amène Angélina à oublier son opposition face à ses sentiments. En effet, elle rêve, obnubilée dans son monde : «Son cœur se tourna donc dans le sens de l’amour, àla façon des feuilles qui cherchent le soleil» (p.58). D’abord, cette métaphore illustre bien à quel point son cœur avait besoin d’amour comme les feuilles d’un arbre ont besoin de soleil. De plus, même si les émotions du Survenant étaient plus difficile à comprendre, il ressentait clairement un certain attachement vis-à-vis l’infirme. Somme toute, l’amour qu’Angélina éprouve et l’attachement quele «grand dieu-des-routes» lui démontre, seront révélateurs pour elle et l’amèneront à voir le monde différemment avec un penchant pour la liberté, tout comme le Survenant. Cette vision des choses résultera, cependant, à une tournure tragique.
Dans le même ordre d’idée, le Survenant n’apporta pas que du bien à cette jeune femme qui se découvrait en lui. En tombant amoureuse du «beau merle», elleaccepta le fait qu’elle pouvait le perdre un jour ou l’autre. On ne le surnommait pas le «grand dieu-des-routes» pour rien. Alors il ébranla une fois de plus la vie d’Angélina en quittant le Chenal du Moine pour repartir dans sa liberté de nomade et laisser sa vie de sédentaire derrière lui, ainsi que l’amour d’Angélina. Contrairement aux émotions vécu au début, Angélina resta défaillit devant cedépart inattendu. Même quand elle lui offrit tout ce qu’elle avait, le Survenant avait déjà fait son choix de repartir. Elle était «faible» (p.202), «blessée» (p.202), «avec des larmes sur les joues blêmies» (p.202). «Elle pleurait avec tant de cœur que les yeux lui en brûlaient autant que si elle eût dormi dans l’ortie» (p202). On compare ici des yeux qui brûlent à quelqu’un qui a dormi dansl’ortie puisque l’ortie est une plante qui contient un liquide irritant. C’est une façon d’évoquer le lecteur à se mettre dans la peau d’Angélina qui souffre d’un mal atroce au départ de celui qu’elle aime. Toutefois, elle ne se considère pas infortunée de la venu de cet homme. C’était finalement le seul homme qu’elle a aimé et qu’il l’a aimé en retour, et c’est de cette facon qu’elle se console àl’idée de se retrouver seule; elle n’est plus l’infirme du village comme les autres la voyaient auparavant.
D’autre part, le Survenant a non seulement suscité un grand amour, mais de l’admiration et de l’attachement auprès de Didace Beauchemin. Il a été une grande force de changement pour lui puisqu’il lui a prouvé qu’il pouvait avoir espoir en l’avenir. En effet, en aidant Didace à garder sur...
tracking img