Le symbolisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (418 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le symbolisme se caractérise avant tout par un rejet du naturalisme. C’est un mouvement subjectif. Pour les artistes symbolistes, la représentation réelle et concrète d’un objet lui retire presquetoute sa valeur. Ils recherchent ce qu’il y a au fond de l’âme, loin derrière les apparences. La poésie symboliste se veut riche d’interprétations et mystérieuse. Le mouvement tente de stimulerl'imaginaire et la sensibilité des gens.

Les thèmes fréquemment abordés dans les œuvres symbolistes sont le rêve, les sentiments, l’imagination, l’inconscient ou le temps qui passe, comme on l’a vu dansL’ennemi de Baudelaire... Ainsi dans son poème Il pleure dans mon cœur, extrait du recueil Romances sans paroles, Paul Verlaine exprime sa mélancolie ainsi que sa tristesse, en harmonie avec lepaysage :
« Il pleure dans mon cœur
Comme il pleut sur la ville. »

Comme l’indique son nom ce mouvement repose sur l’utilisation constante de symboles, suggestions d’images parfois elles-mêmessuggestive d’impressions. Dans L’ennemi, étudié précédemment, « les fleurs nouvelles » sont le symbole des nouveaux poèmes de Baudelaire. Le poème Les ponts de Paul Verlaine, extrait du recueilIlluminations, est écrit en prose. Il y décrit ; tel un impressionniste, les ponts de Londres. Dans le premier vers, on trouve l’oxymore : « Des ciels gris de cristal ». Ici la couleur grise est le symbole dubrouillard, le « fog » anglais.

Avec le symbolisme arrive également la création du vers libre. Les rimes et les métriques régulières sont jugés trop « frigides » par les symbolistes pour exprimerdes sentiments. Les rimes s’assouplissent, on le voit dans Il pleure dans mon cœur de Verlaine avec des rimes de formes ABAA très originale.

Les poètes recherchent également la musicalité des mots ets’en servent pour suggérer une émotion, donner un sens nouveau à ses mots. Les assonances (répétition d’un même son voyelle) et les allitérations (répétition d’un même son consonne) sont donc...
tracking img