Le symbolisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1381 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La peinture

La peinture symboliste est un art du caché, de l'ailleurs, de l'invisible où le symbole occupe une grande place.
Les artistes du symbolisme puisent leur inspiration dans la lecture des romans contemporains ou passés, et dans la poésie. Toutes les histoires mythologiques, ainsi que les légendes et les contes de fées, sont source d’inspiration.
Les peintres laissent dériver leuresprit dans le rêve et la mélancolie.
Les Symbolistes explorent les tréfonds (au plus profond) de leur imagination, en devenant des marginaux. Et leurs tableaux ne demeurent que l’expression de cette sensibilité à fleur de peau qui révéla leurs idées profondes.
Les peintres symbolistes se tourne vers des thèmes comme le passé, la nature, le mythe ou la religion.
Ou encore, la solitude, lamort, ou le fantastique et l’imaginaire. La femme est également un sujet régulièrement abordé dans leur peinture.
Le bien et le mal sont symbolisés par des fleurs, et les paysages composés par leur esprit imaginatif entraînent l’observateur dans des contrées surnaturelles, où les animaux subissent des métamorphoses étonnantes.

Quelques peintres symbolistes

Pierre Puvis de Chavannes C'est unpeintre français né à Lyon en 1824, dont l'oeuvre occupe une place importante dans le symbolisme.

*Les caractéristiques symbolistes traditionnelles apparaissent dans cette oeuvre:
le rêve
la présence de l'eau
le flou
On remarquera que la composition en plans horizontaux entraîne le regard vers le fond, l'infini.

Gustave Moreau

Odilon Redon C'est à la fois un peintre, undessinateur, un graveur, un pastelliste, et un aquarelliste. Pour lui, l'art ne se limite pas au monde visible mais il fait preuve d'une imagination fantastique et visionnaire.

*Cette peinture est symboliste: en effet, la composition plane, le cadrage serré créent une impression de flou: d'où cette tête émerge-t-elle? La jeune femme, comme la plupart des femmes symbolistes est  mystérieuse; reposée,elle porte une longue chevelure qui l'auréole d'or. La lumière sur le visage, la paix qui en émane sont des reflets de l'idéal tandis que la couleur bleue du fond symbolise la spiritualité.

Arnold BOCKLIN
Carlos Schwabe
* Ce tableau est un compendium (condensé) visuel des thèmes symbolistes. La Mort et l'ange, la neige immaculée et la pose dramatique des personnages expriment tousl'aspiration symboliste à la transformation spirituelle, hors du monde.
Jean Delville
Hugo Simberg
Giovanni Segantini

La musique

Le symbolisme influença aussi la musique. Claude Debussy (1862-1918), compositeur français, un des principaux précurseurs de la musique du XXe siècle.
Ses choix de textes et de thèmes proviennent presque uniquement du canon symboliste. Son œuvre clé, la Prélude àl'après-midi d'un faune, était inspirée par un poème de Stéphane Mallarmé, L'Après-Midi d'un faune.
▪ Claude Debussy (1862-1918)

SYMBOLISME

Etymologie
Le symbolisme vient de “symbole” qui vient du latin symbolum.
Etymologiquement, il s'agit de "deux choses lancées ensemble"; le symbole est donc une association de deux réalités, le signe de cette association.

Origine
Le symbolismedébute à la fin du XIXe siècle dans les années 1870. Il apparaît pour la première fois dans un texte du précurseur Charles Baudelaire, dans Les fleurs du Mal.

Correspondances, Les Fleurs du Mal,
La nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles;
L'homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l'observent avec des regards familiers.
Comme de longséchos qui de loin se confondent
Dans une ténébreuse et profonde unité,
Vaste comme la nuit et comme la clarté,
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.
Il est des parfums frais comme des chairs d'enfants,
Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
- Et d'autres, corrompus, riches et triomphants,
Ayant l'expansion des choses infinies,
Comme l'ambre, le musc, le benjoin et...
tracking img