Le syndicalisme en france et en europe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 40 (9946 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION GENERALE

Dans le cadre de notre présentation orale, sur un des thèmes proposés en Psychologie des organisations, nous avons opté pour la réalisation d’une analyse sur le syndicalisme en France et en Europe. En effet, le syndicalisme constitue une véritable affaire de société.
En tant qu’outil de libertés, d’échanges, d’information et d’épanouissement individuel, il imprègnel’ordre productif moderne et marque le renouveau démocratique de l’espace public. Il est de la sorte trop « précieux » la préoccupation exclusive de dispositifs managériaux : c’est une affaire qui concerne aussi bien le « monde des militants » que les salariés non syndiqués et les citoyens « ordinaires ».
Nous avons d’abord introduit notre approche sur le syndicalisme par quelques recherchesInternet dans le but de situer la place du syndicalisme dans notre société. Suite à ces brèves recherches, nous avons cherché des œuvres ayant pour principal sujet le syndicalisme afin d’approfondir notre étude. A partir de là, nous avons pu avoir un premier aperçu du syndicalisme en France et en Europe.
Toutefois, il s’avère que nous avons eu la chance de mener un entretien auprès de Mme Rivière,syndicat de la CGT. Cet entretien nous a permis de comprendre de manière plus précise le rôle du syndicat en entreprise et dans la société. Enfin, nous proposerons une conduite de réunion afin de convaincre, persuader et provoquer une certaine réflexion sur le syndicalisme dans l’esprit des personnes présentes.

Dans cette optique, nous allons dans un premier temps présenter un cours sur lesyndicalisme en France et en Europe. Puis nous allons poursuivre avec l’entretien auprès d’un syndicat qui va nous permette, une fois la prise de connaissance du sujet, de mener une réunion discussion.

Partie 1 : Cours sur le syndicalisme en France et en Europe

INTRODUCTION

Au-delà de ses origines ouvrières et purement revendicatives, le syndicalisme joue également un rôle déterminant dansla représentation et la défense des intérêts paysans ou des professions tertiaires (syndicats enseignants, policiers, personnel hospitalier).
Un syndicat est "une association privée que forme un groupe d'individus pour défendre leurs intérêts". Il peut réunir des copropriétaires, des détenteurs de titres financiers, des communes..., qui partagent des intérêts en commun, voire composer un groupeplus occulte. Depuis le milieu du XIXe siècle, le terme s'applique plus particulièrement au associations qui ont pour vocation la défense d'intérêts économiques et, plus étroitement, professionnels. Ces associations préexistent donc à la loi du 21 mars 1884 qui, en France, marque la reconnaissance officielle des "syndicats professionnels", pour l'essentiel des organisations ouvrières, avec pourprojet de favoriser, à travers le caractère institutionnel et la fonction de médiation de ces structures, "la paix et la conciliation sociales", "de substituer le dialogue à l'affrontement", de faire "diminuer progressivement l'antagonisme entre le capital et le travail". . Plus généralement, les années 1880 qui ont marqué la naissance du phénomène syndical en Europe Occidental.
Actif dans la gestiondes organismes sociaux qui gèrent les retraites, les prestations sociales et l'indemnisation du chômage, le syndicalisme occupent une place importante dans la vie de l'entreprise. Cependant, quand on sonde certains salariés sur leur opinion quant à l’utilité des syndicats aujourd’hui, le résultat est extrêmement négatif. (Les considérant comme non représentatifs des vrais travailleurs, attentifsà leurs seules prérogatives et incapables de se réformer)
En effet, le mouvement syndical est avant tout « multiforme et contradictoire » (dixit Georges Sorel). Mais au-delà de l’hétérogénéité interne de chaque mouvement national et au niveau européen, un équilibre particulier a pu s’établir en chacun d’eux, dans des modèles contradictoires…
A partir de là nous pouvons distinguer plus...
tracking img