Le syndrome du bocal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (448 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie de Claude Pinault
Né en 1955 à Orléans, Claude Pinault est fils d’une famille de paysans. Élève sérieux, il s’oriente vers des études d’agronomie et se passionne pour l’architecture etla rénovation après un baccalauréat scientifique. Le petit garçon qui se cachait pour lire enchaîne les métiers. Jusqu’au jour au Elisa, son épouse, lui parle du concept de la marque Etam. Ils décidentd’emprunter et de se lancer dans la création d’une boutique à Orléans. Dix ans sans prendre de vacances et à rembourser des crédits. Une vie bien rodée qui lui laisse la place pour peindre et retapersa maison. La maladie a été pour lui un moyen de réaliser qu’il n’est pas immortel et il a choisi de prendre du recul par rapport à son métier d’entrepreneur pour devenir un auteur. Il combat lamaladie une première fois à l’âge de cinquante-deux ans, lorsqu’il apprend son cancer de la thyroïde. Cet amateur d’art, de littérature, de peinture et de jazz a longtemps pratiqué des sportsextrêmes tels que le parapente, le parachute, la chute libre et le saut à l’élastique. Atteint brutalement d’un syndrome de Guillain-Barré, il devient tétraplégique en 48heures et restera hospitalisé 14mois. Aprèsun électromyogramme, le pronostic médical sera très réservé sur sa récupération. Trimballé dans différents établissements, de la réanimation d’Orléans en passant par la Bretagne et un centre deconvalescence d’Orléans, il préfère s’éloigner de sa famille aimante, pour lutter contre la maladie avec ceux qui sont, comme lui, handicapés. A la suite d’un long travail de programmationneurolinguistique, il se remet lentement debout et écrit un livre qui décrit l’enfermement dans le bocal de son corps. Claude Pinault a toujours l’impression d’avoir des gants de caoutchouc et des fourmillements dansles doigts mais il applique toujours sa méthode pour repousser les barrières de la douleur : il ne s’attache plus qu’au positif et à la vérité, c’est pour cela que son premier livre est bourré...
tracking img