Le tatouage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1609 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
THEME : le corps et ses marques

Sujet : le tatouage comme marque corporelle

Année Universitaire 2010-2011

Le tatouage comme marque sur le corps

La définition la plus fréquente que l'on donne du tatouage en lui même en faisant des recherches sur internet par exemple se résume en ces lignes : «C'est un dessin à l'encre du japon ou quelques autres pigments, habituellement décoratif ousymbolique, indélébile, sous la peau. La technique du tatouage consiste à introduire dans la peau des matières colorantes (pigments) : la couleur ainsi introduite apparaît ensuite par "transparence" après cicatrisation de la plaie provoquée par le piquage. La peau est composée de trois couches (épiderme, derme et hypoderme) : l'encre est déposée par l'aiguille dans un espace assez précis à la limiteentre le derme et l'épiderme. La profondeur de la piqûre varie en fonction des types de peaux et des parties du corps : entre 1 et 4 mm, les zones les plus épaisses se situant dans le dos». Le tatouage selon David Le Breton est caractérisé par «un signe visible inscrit à même la peau grâce à l’injection d’une matière colorée dans le derme. Il démontre un rapport au corps différent, spécifique».C'est en quelque sorte une modification du corps. Le tatouage est indélébile et reste identique à lui même mais c'est le corps qui va subir des mutations et des modifications avec le temps. Le tatouage n'existera plus seulement quant le corps mourra.

En ce qui concerne le terme tatouage, il est d’origine polynésienne. Il apparut pour la première fois dans la littérature anglaise, dans le récitdu Voyage autour de la terre du capitaine Cook, entre 1772 et 1775 ou le terme «tatoo» était mentionné. Depuis, ce terme a été conservé et il est la traduction britannique de «tatau» signifiant «un dessin inscrit sur la peau».
L’origine exacte de cette pratique est assez difficile à déterminer, mais ce qui est certain c’est que cette pratique est très ancienne.

Le marquage de la peau comme letatouage implique le corps. Cette marque corporelle est souvent prise d'autonomie, une manière symbolique de prendre possession de soi. Il faut ajouter sa marque propre pour prendre possession de son corps. Dans un premier temps, il parait important de souligner le rôle esthétique que peut remplir le tatouage. Sa pratique peut donc être expliquer par le simple fait d’embellir son corps. Mais audelà de l'esthétisme ou l'expression qu'il en découle, le tatouage fonctionne comme un signe de reconnaissance et constitue une marque identitaire. Le tatouage marque le corps et donc le désigne comme tel. Ainsi corps et identité se confonde. Par conséquent, le tatouage peut être utilisé de façon à symboliser et donc à matérialiser l’identité personnelle de l’individu qui l’arbore. L'individu peutrecourir à cette méthode pour être identifié comme un individu unique. C'est donc une manière pour lui de se différencier des autres. On voit alors que l'identité d'un individu se fait alors en partie à travers les autres. Tout individu existe donc grâce à la réciprocité des liens sociaux. L’identité personnelle est donc liée à l’identité collective. Une définition donc de l'identité: «l’identitépersonnelle est une construction dynamique de l’unité de la conscience de soi au travers de relations subjectives, des communications langagières et des expériences sociales». Ce principe est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit des adolescents. En effet, il permet au jeune qui le pratique d’acquérir une certaine maturité, d’accélérer le passage au stade suivant. Le tatouage ou la marque corporelletraduit souvent chez le jeune la volonté d'une prise d’autonomie de son corps de manière symbolique. En effet, chez les jeunes, le corps qu'il possèdent n’est pas celui qui leur appartient, il est d’une certaine manière celui de leurs parents. Ce corps nécessite donc d’être modifié afin de devenir la possession totale du jeune, il veut montrer sa différence d'avec ses parents. D’où une marque...
tracking img