Le taylorisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (603 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Description[modifier]

On trouvera une ou plusieurs études approfondies du développement de la rationalisation (taylorisme et fordisme) en France dans les années 1919-1939 dans le livre d'AiméeMotet, Les Logiques de l'entreprise, la rationalisation dans l'industrie française de l'entre-deux-guerres (Paris, 1997, 495 p.).

Contrairement à ce que l'on affirme souvent, le taylorisme necorrespond pas au travail à la chaîne (qui sera développé par Ford).

Taylor a permis aux ateliers d'être organisés pour une moindre fatigue de l'ouvrier (la juste journée de travail) mais ceux-ci sont dansune situation de dépendance, il n'y a aucune place pour l'imprévu.

Aujourd'hui, le taylorisme se retrouve prolongé par une méthode de travail d'origine japonaise : le toyotisme, qui donnedavantage d'autonomie aux individus, mais reste cependant largement inspirée par le projet initial de Taylor : la rationalisation méthodique du travail humain afin d'accroître son efficacité.L'organisation scientifique de Taylor repose schématiquement sur la double division du travail :

La division horizontale, qui consiste à décomposer le processus de production d'un bien en une suite detâches simples confiées chacune à un ouvrier spécialisé. L'objectif est d'identifier la manière la plus efficace de découper le travail. Chargés de cette mission, les ingénieurs chronomètrent chaquemouvement élémentaire, éliminent les temps inutiles, étudient les meilleurs outils pour réaliser chaque mouvement, définissent un temps optimal pour chaque stade de production, rédigent les recettes defabrication.

La division verticale, qui correspond à une stricte distinction entre les tâches de conception du travail et de formation et celles d'exécution : les ingénieurs pensent le travail etles ouvriers l'exécutent conformément aux instructions et à la formation que les premiers leur fournissent2.

Article détaillé : Organisation scientifique du travail.
La déshumanisation[modifier]...
tracking img