Le temps dans oedipe roi de sophocle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2615 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le temps dans Œdipe roi

Le temps dans la pièce Œdipe roi de Sophocle étant le thème de cette analyse, il me faut, d'une part, définir cette notion, et notamment en ce qu'elle a trait à l'agencement des actions. Selon le Grand Robert, le temps est : « un milieu indéfini où paraissent se dérouler irréversiblement les existences dans leurs changements, les évènements et les phénomènes dans leursuccession »,qu'on peut, par conséquent, considérer dans sa durée et dans les moments qu'elle comporte, mais également comme succession chronologique. Cette définition non exhaustive que l'on peut faire à partir de cet extrait me permet d'aborder ici ce qui me semble essentiel quant à ce thème. On observe, d'autre part, que Sophocle utilise le temps afin d'exprimer le destin tragique d'un héros.Il s'interroge surtout quant au sens de l'existence humaine. Nombre de ses tragédies portent en effet le nom de leur protagoniste : Antigone, Œdipe roi, Ajax, Électre. Il est cependant soumis aux contraintes des auteurs tragiques de son temps et doit se plier à une structure bien établie : celle de la tragédie. Structure notamment décrite par Aristote dans la Poétique, Chapitre XXIII : Différenceentre l'épopée et l'histoire pour le choix du sujet et la durée des événements : « […] ; il est évident que dans ce genre, comme dans la tragédie, les fables doivent être dressées dramatiquement et renfermer une action qui soit une et entière ; qui ait un commencement, un milieu, une fin ; […] ». Je me propose donc d'étudier comment le temps structure tant le destin d'Œdipe que la pièce elle-même,ainsi que la manière dont il influe sur la représentation.
Pour cela, nous nous intéresserons en premier lieu au temps du héros, son présent, puis à chaque phase de la quête de ses origines et enfin à la force qu'exerce le destin sur son existence. Nous aborderons ensuite le temps comme structure d'une tragédie à travers la durée dans laquelle s'exerce un ensemble d'action, mais également lescontraintes d'une unité de temps et ses répercussions sur l'action de la pièce ; enfin les solutions apportées par Sophocle au problème que pose le récit d'une existence sur la durée d'une représentation. Afin d'aborder la pièce dans son ensemble, ayant été écrite pour être ensuite représentée, nous étudierons le temps tel qu'il est vécu par le spectateur d'une part, et l'aspect cathartique et parconséquent intemporel de cette œuvre d'autre part.

Au début de la pièce, Œdipe, pris dans les tourments de sa cité et de son peuple, vit uniquement dans le présent, sans se soucier aucunement du poids de ses actions passées ou même de ce que lui réserve l'avenir. Il est entièrement submergé par sa compassion pour le peuple accablé par le fléau : « Mon cœur à moi gémit sur Thèbes et sur toi etsur moi tout ensemble. » et ne voit pas venir, par conséquent, le destin funeste qui l'attend. Cet effet se trouve renforcé par les chants du chœur, nous confiant les inquiétudes du Roi à l'annonce de Tirésias : « Je flotte au vent de mes craintes et ne voit plus rien ni devant ni derrière. ». On retrouve cette même inconscience, ainsi qu'un certain empressement, lors de sa recherche du meurtrier àtravers son discours adressé au peuple Cadméen : « Quel que soit le coupable, j'interdis à tous, dans ce pays où j'ai le trône et le pouvoir, qu'on le reçoive, qu'on lui parle, qu'on l'associe aux prières ou aux sacrifices, qu'on lui accorde la moindre goutte d'eau lustrale. ». Il parle comme si ses propres mots pouvaient agir et chasser le criminel hors du pays. On peut donc voir que bienqu'Œdipe soit obnubilé par le présent, il ne le vit pas réellement, ce qui le conduira à sa perte, car en prononçant ces mots, il s'exclut lui-même de toute vie sociale au sein de la ville. Ce n'est finalement qu'à la fin de la pièce, une fois devenu aveugle, qu'il prend conscience de ce qu'est, fut et sera sa vie. Il demande alors à pouvoir toucher ses filles afin de les sentir une dernière fois...
tracking img