Le temps

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1052 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Physique LE TEMPS : MIDI AU SOLEIL

II. Recherche

1°) Les différents phénomènes astronomique qui permettent de se repérer dans le temps sont la lever des astres, les différentes phases de la lune, le principe de Mercure et de Venus devant le soleil et le phénomène des satellites de Jupiter.

2°)

LE GNOMON

[pic]
.
C’est lepremière appareil de mesure le plus connu est chinois et remonte à 2400 avant J.C, il était encore employé au Moyen-âge, il suffit d'observer les tours et cloches des églises de l'époque. C’est un simple piquet planté verticalement dans le sol et dont la direction de l'ombre portée situe très approximativement le moment de l'observation par rapport à la durée du jour.LE CADRAN SOLAIRE
L’obélisque d'Auguste du Champ de Mars :
[pic]
Inventé par les Chaldiens, le polos, constitué d'une demi-sphère creuse avec une ouverture dirigée vers le zénith et d'une petite boule symbolisant le soleil placée au centre de l'ouverture, a été ensuite adopté par les Grecs, puis plus tard par les Romains qui construisirent des cadrans comportant douze graduations égales quicorrespondaient à une journée ensoleillée, dont la durée varie au cours de l'année.

LE CLEPSYDRE

[pic]

La science de l'homme progresse d'un grand pas quand il découvre qu'il peut se passer du Soleil pour repérer l'écoulement du temps. Dans une clepsydre, le temps est évalué par l'écoulement régulier d'une quantité d'eau déterminée :C'est une horloge à eau connue aussi bien des Egyptiens que des Amérindiens ou que des Grecs. Un vase percé d'un trou laisse couler de l'eau. Des graduations situées à l'intérieur permettent de mesurer des intervalles de temps. Cette clepsydre a une forme évasée, plus large en haut, car le débit de l'eau est plus grand quand la hauteur est grande. Les graduations sont ici à peu près équidistantes. Parla suite,  la clepsydre a évolué lorsque le physicien grec Ctésibios, vers 270 avant J.C, utilisa deux récipients pour avoir un débit constant. Cette "mesure" du temps tient une place importante dans la vie des cités : elle sert à limiter la durée des discours ou des plaidoiries pour la politique, la polémique, la justice

LE SABLIER
[pic]Tout d'abord, au VIIème  siècle, le sablier apparaît. Il est moins précis que la clepsydre, mais il fonctionne encore lorsqu'il fait froid ou qu'il gèle. Il n'a pas de graduations pour indiquer l'heure. On ne l'utilise que pour mesurer des durées, ce qu'il fait avec une bonne précision tout de même. Son inconvénient est qu'il faut souvent le retourner pour mesurer des intervalles de tempsrelativement longs.

LA BOUGIE
[pic]

La bougie est utilisée à la fois pour s'éclairer la nuit et pour connaître l'heure, à l'aide de graduations. Elle fait le bonheur des insomniaques. Sans être précise sur de longues durées, elle est précise pour des durées plus courtes. En Chine, on trouve de magnifiques horloges à combustion de bâtons d'encens. La lampeà huile joue le même rôle. Les graduations de temps sont peintes ou gravées sur le réservoir. De nos jours, cela est toujours utilisé pour certaines ventes aux enchères. En effet, à la mise à prix on allume la bougie et lorsqu'elle s'éteint, la vente s'arrête. Cela a donné le nom de "vente à la bougie"LES HORLOGES

[pic][pic]
Au XVIIème siècle apparaissent les premières horloges : elles n'ont pas forcément un cadran et ne possèdent qu'une aiguille, celle des heures. L'énergie nécessaire au fonctionnement de l'horloge est fournie par la chute d'un poids. Elle met en rotation un cylindre qui, par un système de roues dentées, fait tourner les aiguilles. Mais le poids...
tracking img