Le terrorisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (678 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Définir le terrorisme, c’est possible

Il est très important de comprendre qu’une définition exacte du terme terrorisme est à peu près impossible. Pour arriver à une définition on doit tenircompte des moyens utilisés pour commettre ces actes, mais aussi ne pas exclure les circonstances ou événements qui ont poussé le terroriste a commettre ces actes. À ce jour la définition la plus exacte duterme est celle adopté par l’ONU en 1999 qui dit qu’un acte terroriste cherche à : « tuer ou blesser gravement un civil, ou tout autre personne qui ne participe pas aux hostilités ». Par contre, lesÉtats-Unis on une tout autre définition du terme. Pour eux, les actions perpétrées par des gens engagés par l’état (par exemple l’armée) ne peuvent pas être considéré comme terroristes. Il est aussicrucial de comprendre que le terme « terrorisme » est attribué aux actes qui vise des civils ou des « non combattants ».

Le jugement éthique : non, sans exception
La plupart du temps, les individusqui commettent des actes considérés comme terroristes sentent l’obligation de justifier leurs actions. Ils utilisent souvent des prétextes tels que : « la justesse de la cause ou la volonté de Dieu »par exemple. Que nous condamnions ces justifications morales est déjà un pas dans la voie de l’opposition voir de la condamnation du terrorisme. Il faut interdire ces actions autant de façonlégislative que de façon morale. Pour fonder une quelconque condamnation de ces actes il ne faut pas se fier sur le nombre de victimes qu’ils causent. Aussi il ne faut pas juger de la sévérité du terrorismepar rapport à la légitimité de la cause. Aucune cause ne peut être assez juste pour tuer des centaines et des milliers d’innocents. En outre la violence, même la guerre est dotée d’une réglementationet d’une certaine censure. Une de ces premières règles concerne les civils ou les « non combattants ». Cette règle stipule qu’on doit « respect à la vie humaine » donc, qu’on ne doit pas tuer...
tracking img