Le théâtre au moyen-âge

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4059 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE THÉÂTRE AU MOYEN-ÂGE


TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION

I. L’HISTOIRE DU THEATRE EN FRANCE
A. UN HERITAGE ANTIQUE
B. LE THEATRE A L’EGLISE
II. LE THEATRE EDIFIANT
A. LE TROPE
B. LE DRAME DES PROPHETES
C. LE DRAME LITURGIQUE
D. LE DRAME SEMI-LITURGIQUE DANS LE JEU D’ADAM
E. LES MIRACLES
F. LES MYSTERES
III. LE THEATRE AMUSANT
A. LA MORALITE
B. LA SOTIE
C. LAFARCE

BIBLIOGRAPHIE


INTRODUCTION
L’histoire de notre littérature nationale commence au Xe siècle. Jusqu’alors, dans une douce évolution, la population cherche son unité, la langue son équilibre et l’esprit français sa formule. Au IXe siècle, le peuple français est en quelque sorte uni grâce au puissant empereur Charlemagne. Il s’affirme d’abord de manière chevaleresque et religieuse ;la France se bat loyalement pour défendre la chrétienté contre les infidèles. Pour ce qui est de la langue, le français que l’on connaît aujourd’hui a subi et continue encore de subir des mutations. La langue que l’on parle dans les rues étroites et sinueuses des villages médiévaux n’est pas le latin de Cicéron et de César, mais celui du peuple, le latin vulgaire, qui a été simplifié et qui donnealors la langue romane. Les premiers monuments de celle-ci sont le Glossaire de Reichenau qui date du VIIe siècle et le Serment de Strasbourg prêté en 842. Pour ce qui est des premiers textes littéraires romans, retenons La Cantiléne de sainte Eulalie, Xe siècle, et la Vie de saint Alexis, au XIe siècle.
Nous pourrions diviser la littérature médiévale en deux périodes : la première allant du Xeau XIIIe siècle, la seconde comprenant le XIVe et le XVe siècle. Après les rudes invasions, la France « prend conscience d’elle-même avec Charlemagne. Puis elle éclot, après avoir secoué les terreurs de l’an mille, à la vie et à l’art. » Elle devient dès lors une sorte de force tenace agissant au nom de la foi. Son essence ardente et ses passions courageuses sont très bien représentées par l’artroman et l’épopée chevaleresque. Petit à petit elle se cultive et s’affine. Le château devient même un centre de vie littéraire. Les écoles enseignent plus brillamment et l’écriture devient profession. Mais une période nouvelle débute avec le XIVe siècle. La Guerre de Cent ans désorganise et trouble la nation. Les âmes s’emplissent de désespoir et de scepticisme. La mélancolie de Villon cachéederrière un rire amer traduit bien le désenchantement de cette époque décadente. La langue balaye les derniers vestiges d’une langue latine qui se décline et affermi sa syntaxe. La haute inspiration disparaît ; la philosophie « multiplie les formules vides ; le théâtre tombe dans la confusion avec les Mystères » , les écrivains tombent dans la pédanterie.
Intéressons-nous alors au théâtre médiévalet à son rapport à la littérature. D’abord n’oublions pas qu’à cette époque, la définition même du fait littéraire est assez floue. Ensuite rappelons-nous que le mot « théâtre » peut désigner des textes ainsi que des activités diverses, comme des « offices de Pâques ou de Noël dramatisés », des « représentations dialoguées et mimées de la Bible ou des miracles », des « farces et pièces oùn’interviennent que des Fols » ou encore, entre autres, des « cavalcades et jeux carnavalesques. » Ce que l’on qualifie alors de théâtre médiéval semble donc regrouper un grand nombre de représentations et prestations. Celui-ci a été séparé, il y a plus d’un siècle, en « genres », comme le drame liturgique, le miracle, le mystère, la farce, la sottie, la moralité, le sermon joyeux, le monologue dramatique,etc. Cependant, il reste des inclassables, comme le Jeu d’Adam ou le Jeu de la Feuillée. Une classification générique reste parfois bien difficile, surtout dans une période où « les chevauchements et les marges sont monnaie courante. » Avec les premiers textes en langue vulgaire, on assiste à une perte de l’homogénéité théâtrale offerte par le drame de l’église. Certaines pièces varient par...
tracking img