Le théâtre du xvii

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5890 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
I - Les valeurs sémantiques du mot "THEATRE".

Qu'est-ce que le théâtre?
Le théâtre est un art vivant tout d'abord c'est un spectacle et un genre oral, c'est la prestation d'un comédien devant des spectateurs qui regardent, un travail corporel, un exercice vocal et gestuel, le plus souvent dans un lieu particulier et dans un décor particulier. Il n'est pas nécessairement lié à un textepréalablement écrit ni publié.
Pour comprendre ce qu'est le théâtre, et particulièrement pour saisir ses évolutions les plus récentes, il convient donc de toujours mêler les points de vue qui le constituent => les spectateurs, les metteurs en scène, les dramaturges, les scénographes, les régisseurs, les acteurs, les auteurs, les lecteurs enfin.
Le théâtre s'appuie sur un art de l'illusion , illusionconsentie par le spectateur : c'est donc ce que l'on peut appeler un simulacre. Pour créer cette illusion qui est en réalité une convention , l'auteur recourt à un langage codifié à partir de règles strictes qui constituent des contraintes qui paradoxalement stimule la créativité , c'est l'ensemble des stratégies mises en place afin de détourner les interdits.
Le théâtre est une oeuvre qui estla plupart du temps mise en exergue selon la littérature dramatique.
Ainsi le théâtre c'est tout ce qui valorise la rencontre entre les spectateurs et les artistes; le 3D ( largeur, hauteur et profondeur) se développe dans un espace et un temps partagé par les uns et les autres ; le caractère événementiel, fragile, irreproductible de chaque représentation; la réalité des corps, des voix, desmatériaux qui sont sur la scène, jointe à la fausseté évidente des situations et des actes qu'on simule où s'ajoute bien evidemment une relation de connivence entre les acteurs et le public , soit la mise en place d'une communication indirecte entre les artistes et le public = la double énonciation: d'abord entre les acteurs qui jouent des personnages, puis entre les acteurs et le public : tout çac'est le THEÂTRE .

D'où vient le mot théâtre ?

C'est à l'époque grecque antique qu'apparaît le theatron ( du grec" theomai " : regarder, contempler). Le terme désigne alors l'hémicycle destiné aux spectateurs ,cela désignait donc les gradins de l'hémicycle à partir duquel le public observait le spectacle (d'où en grec thea = action de regarder) , l'étymologie fonde alors le mot "théâtre" surle regard .
Le théâtre trouve son origine en Grèce, où les représentations dramatiques (dithyrambe) apparaissent dans le culte de Dionysos (Dieu du vin et de la fête, fils du Dieu Zeus et de la mortelle Sémélé) dès la fin de l'époque archaïque. Le Dithyrambe (hymne religieux qui à l'origine représentait l'emprise de Dionysos sur les hommes) était chanté et dansé par un chœur de citoyens. Ilsévoluaient sur une aire de terre battue appelée Orchestra, un flûtiste se tenait sur une pierre en son milieu pour rythmer le tout. Le théâtre serait réellement né, vers 550 av. J-C, lorsque Pisistrate, tyran régnant à Athènes, associa au Dithyrambe un groupe de comédiens dirigés par Thespis qui passait d’un village attique à l’autre pour représenter les héros grecs. Thespis aurait eu l'idée, defaire dialoguer un acteur avec le chœur, introduisant ainsi un élément dramatique dans le poème lyrique; ainsi apparaît le premier " acteur ", dénomméhupocritès ("celui qui donne la réplique") ou protagoniste ; Eschyle en ajoute un second (deutéragoniste) et Sophocle un troisième (tritagoniste) : cela se jouait donc au theatron.

Que signifie le mot "théâtre" aujourd'hui ?Aujourd'hui la définition du mot théâtre se présente de plus en plus large, en effet le théâtre est un genre littéraire qui concilie à la fois littérature et spectacle .
Ainsi il peut être définit comme un aspect de la communication verbale (orale ou écrite ) qui met en jeu une exploitation de toutes les ressources de la langue pour...