Le théatre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2512 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE THEÂTRE: TEXTE ET REPRESENTATION
I DEFINITION DU THEATRE : GENRE & SES COMPOSANTES
L’œuvre théâtrale se compose de deux éléments, sans lesquels elle ne saurait être complète : le théâtre écrit par l’auteur, la représentation qui le met en œuvre devant un public, par l’intermédiaire d’acteurs.

A. Le Texte

a - Un texte double

Le texte de l’œuvre théâtrale est double et varieselon la personne à laquelle il est destiné. L’un des états du texte est destiné au lecteur et à toute personne désireuse de « monter » la pièce : il comporte des éléments qui permettent d’interpréter « l’histoire », de s’imaginer tout ce qui entoure le texte qui sera dit sur scène.
L’autre état du texte est destiné au spectateur : certaines parties du texte écrit disparaissent à lareprésentation (le titre, la marque des divisions en actes et scènes et leur numéro, le nom des personnages qui précède les répliques, les didascalies…).

b – Texte et structure d’une pièce

* Le texte de l’œuvre théâtrale destiné au lecteur comporte les répliques des personnages ainsi que plusieurs indications : le titre ; le nom de l’auteur ; la liste des personnages ; la mention des actes et desscènes ; au début de chaque scène, les personnages présents sur scène ; avant chaque réplique, le nom du personnage qui intervient ; des didascalies (indications de mises en scène).

* Une pièce de théâtre est d’ordinaire divisée en actes, qui correspondent à une étape importante de l’action (entre les actes, il y a ainsi changement de décor ou écoulement d’un laps de temps). Ces actes sontdivisés en scènes définies par l’entrée ou la sortie d’un ou plusieurs personnages.

* Le mouvement général d’une pièce suit le schéma suivant :

* Une ou plusieurs scènes d’exposition (qui fournissent les éléments nécessaires à la compréhension de la situation, indiquent l’identité des personnages et leurs rapports et donnent souvent le « ton » de la pièce ;
* Uneintrigue (suite de péripéties) qui se noue au fil des scènes (dans la tragédie classique, le point culminant de l’action se trouve à l’Acte III), opposant des forces en conflit ;
* Le dénouement qui apporte la résolution du « nœud » de l’action.

* On peut citer deux cas particulier s de situations dramatiques :

* Le coup de théâtre est une péripétie qui vientinopinément bouleverser la situation ou le dénouement
* Le quiproquo est un malentendu, une méprise qui fait du dialogue théâtral une sorte de « dialogue de sourds » : les personnages croient parler du même sujet et en fait suivent chacun leur idée.

c - Les divisions du genre : comédie, tragédie, drame…

Ces distinctions en genres (voir le tableau) dont les définitions s’appuient sur laprésence de critères formels, correspondent une classification établie au XVIIe siècle, permettent de discerner les tendances majeurs de l’œuvre théâtrale.

B. La Représentation

a – Sens du mot

* Le mot « représentation » peut prendre plusieurs sens. Etymologiquement, il provient du verbe latin repraesentare, qui signifie « rendre présent », c’est-à-dire rendre sensible un objet absentaux yeux de quelqu’un, au moyen d’une image, d’un signe, d’un symbole. La pièce de théâtre doit être « incarnée ». Etymologiquement, le mot « théâtre » vient du grec theama qui signifie « regarder ». La pièce est avant tout un spectacle à voir et à entendre.

* « Représenter » signifie également « remplacer », « tenir lieu de », « figurer » (comme en peinture). Le terme implique donc la notiond’illusion : « toutes les réalités de la scène, le texte de l’auteur, le jeu de l’acteur, l’éclairage, sont des réalités qui représentent d’autres réalités. Une manifestation théâtrale est un ensemble de signes.
L’acteur représente un personnage, la scène représente le lieu de l’action, la lumière blanche représente le jour, la lumière bleue la nuit, la musique représente un évènement....