Le theatre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3657 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
le 12/01/2010
Séq 2 : LE THEATRE
Objet d'étude n°3 : textes et représentations théâtrales
I) Document iconographique : poly " Lieux et gens de théâtre "
le 18/01/2010
II) Lecture analytique : L'île des esclaves, de Marivaux (philosophe des Lumières)
1. Le titre :
Ile déterminée par l'article défini " L' " alors qu' " une " île peut définir n'importe quelle île, ici on définit1 île déterminée.
" des esclaves " est un complément de nom, de " l'île " , qui indique 1 possession de l'île par les esclaves.
Il y a 1 dimension utopique, on aimerait que " l'île " existe réellement.
Cette île n'est pas localisée géographiquement, les seules indications qu'on trouve sont : " une mer et des rochers " , c'est très vague, rien de précis.
Cependant la didascalieinitiale : " quelques arbres et des maisons " nous montre qu'elle est habitée .
Trè*s vite, d*è*s les 1*è*res pages, nous apprendrons que cette *î*le a *é*t*é colonis*é*e depuis 100 ans par des esclaves de la Gr*è*ce r*é*volt*é*s contre leurs ma*î*tres.
Dans cette piè*ce, il y a d'ailleurs de nombreuses r*é*f*é*rences *à Ath*è*ne.
*Ici Pierre Marivaux fait ré*f*é*rence *à** **la d*é*mocratieath*é*nienne antique, *à Platon et *à** **son texte c*é*l*è*bre : La R*é*publique, ce n'est pas innocent de la part de l'auteur car *à l'*é*poque en France on est en monarchie.
On comprend bien qu'à travers sa pi*è*ce l'auteur fait l'*é*loge du syst*è*me r*é*publicain.
Cependant, les scènes centrées sur les maîtres et leurs serviteurs évoquent plutôt les relations entre maîtres et valetstelles qu'on les trouvait au XVIIIe et non à l'Antiquité.
De même, les détails vestimentaires : le corcet de Frozine et les détails culturels : la loge au spectacle nous évoquent la société européenne du XVIIIe S.
On peut parler ici d'un brouillage spatio-temporel.
le 19/01/210
{text:soft-page-break}
Le brouillage temporel est certainement motivé par la crainte de la censure.
Onparle ici d'une île qui n'est pas nommée, absente des livres de géographie, l'intrigue va donc se dérouler dans 1 lieu qui se démarque d'emblée de la réalité, elle est bien fictive.
*Ceci est fait pour pouvoir mieux repré*senter la r*é*alit*é** **en *é*chappant *à la censure comme le fait La Fontaine en prenant des animaux pour personnages.
Mais peu importe la situation géographique de " L'île", c'est sa spécificité sociale qui la définit, c'est l'île " des esclaves " , ils en sont les maîtres.
Donc pourquoi continuer à les appeler " esclaves " ? ( 1 §)
2. Étude de la scène I :
En quoi cette scène remplit-elle la fonction informative caractéristique d'1 scène d'exposition ?
Plan : Partie A : Une scène d'exposition, qui en présente toutes les caractéristiques
- § 1 : Ellenous renseigne sur le couple maître/valet.
- § 2 : Elle nous présente le naufrage d'Arlequin et Iphicrate, fondateur de l'intrigue.
- § 3 : L'existence des compagnons et leur fonction
- § 4 : La particularité de l'île des esclaves (commentaire du titre ...)
Partie B : Cette scène nous expose l'action.
- § 1 : Iphicrate présente à Arlequin la particularité de l'île des esclaves.
-§ 2 : Arlequin s'affranchit (se libère) de son maître.
- § 3 : Arlequin expose à son maître sa nouvelle condition sociale.
le 22/01/210
(Partie A :) Cette scène présente toutes les caractéristiques d'1 scène d'exposition
(- § 1 :) Elle nous renseigne sur le couple maître-valet.
Arlequin est 1 bon vivant, il boit constamment de l'eau de vie, il a sa bouteille accroché à sa ceintureà longueur de temps.
Iphicrate lui est le détenteur de l'information.
A travers ces 2 personnages 2 mondes s'opposent.
Il y a d'abord celui d'Arlequin qui se réduit à 1 " ici maintenant ", son monde est symbolisé par sa bouteille de vin.
{text:soft-page-break} Il ne semble pas se soucier du malheur de son maître : " je ne saurai m'empêcher de rire " (p 22) dit-il, ni de ses...
tracking img