Le tour du monde en 80 jours

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 291 (72543 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Tour du monde en quatre-vingts jours Jules Verne
1873

Sommaire Chapitres
1. Dans lequel Phileas Fogg et Passepartout s’acceptent réciproquement, l’un comme maître, l’autre comme domestique 2. Où Passepartout est convaincu qu’il a enfin trouvé son idéal 3. Où s’engage une conversation qui pourra coûter cher à Phileas Fogg 4. Dans lequel Phileas Fogg stupéfie Passepartout, son domestique 5.Dans lequel une nouvelle valeur apparaît sur la place de Londres 6. Dans lequel l’agent Fix montre une impatience bien légitime 7. Qui témoigne une fois de plus de l’inutilité des passeports en matière de police 8. Dans lequel Passepartout parle un peu plus peut-être qu’il ne conviendrait 9. Où la mer Rouge et la mer des Indes se montrent propices aux desseins de Phileas Fogg 10. Où Passepartoutest trop heureux d’en être quitte en perdant sa chaussure 11. Où Phileas Fogg achète une monture à un prix fabuleux 12. Où Phileas Fogg et ses compagnons s’aventurent à travers les forêts de l’Inde, et ce qui s’ensuit 13. Dans lequel Passepartout prouve une fois de plus que la fortune sourit aux audacieux 14. Dans lequel Phileas Fogg descend toute l’admirable vallée du Gange sans même songer à lavoir 15. Où le sac aux bank-notes s’allège encore de quelques milliers de livres 16. Où Fix n’a pas l’air de connaître du tout les choses dont on lui parle 17. Où il est question de choses et d’autres pendant la traversée de Singapore à HongKong 18. Dans lequel Phileas Fogg, Passepartout, Fix, chacun de son côté, va à ses affaires 19. Où Passepartout prend un trop vif intérêt à son maître, et cequi s’ensuit 20. Dans lequel Fix entre directement en relation avec Phileas Fogg 21. Où le patron de la Tankardère risque fort de perdre une prime de deux cents livres 22. Où Passepartout voit bien que, même aux antipodes, il est prudent d’avoir quelque argent dans sa poche 23. Dans lequel le nez de Passepartout s’allonge démesurément 24. Pendant lequel s’accomplit la traversée de l’océan Pacifique25. Où l’on donne un léger aperçu de San Francisco, un jour de meeting 26. Dans lequel on prend le train express du chemin de fer du Pacifique 27. Dans lequel Passepartout suit, avec une vitesse de vingt milles à l’heure, un cours d’histoire mormone 28. Dans lequel Passepartout ne put parvenir à faire entendre le langage de la raison 29. Où il sera fait le récit d’incidents divers qui ne serencontrent que sur les rails-roads de l’Union 30. Dans lequel Phileas Fogg fait tout simplement son devoir 31. Dans lequel l’inspecteur Fix prend très sérieusement les intérêts de Phileas Fogg 32. Dans lequel Phileas Fogg engage une lutte directe contre la mauvaise chance 33. Où Phileas Fogg se montre à la hauteur des circonstances 34. Qui procure à Passepartout l’occasion de faire un jeu de motsatroce, mais peut-être inédit

35. Dans lequel Passepartout ne se fait pas répéter deux fois l’ordre que son maître lui a donné 36. Dans lequel Phileas Fogg fait de nouveau prime sur le marché 37. Dans lequel il est prouvé que Phileas Fogg n’a rien gagné à faire ce tour du monde, si ce n’est le bonheur

Chapitre I Dans lequel Philéas Fogg et Passepartout s’acceptent réciproquement, l’un commemaître, l’autre comme domestique.

En l’année 1872, la maison portant le numéro 7 de Saville-row, Burlington Gardens, – maison dans laquelle Shéridan mourut en 1814, – était habitée par Phileas Fogg, esq., l’un des membres les plus singuliers et les plus remarqués du Reform-Club de Londres, bien qu’il semblât prendre à tâche de ne rien faire qui pût attirer l’attention. À l’un des plus grandsorateurs qui honorent l’Angleterre, succédait donc ce Phileas Fogg, personnage énigmatique, dont on ne savait rien, sinon que c’était un fort galant homme et l’un des plus beaux gentlemen de la haute société anglaise. On disait qu’il ressemblait à Byron, – par la tête, car il était irréprochable quant aux pieds, – mais un Byron à moustaches et à favoris, un Byron impassible, qui aurait vécu mille...
tracking img