Le tragique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1110 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
http://opus-all.paris.iufm.fr/littecompa/sophocle/sophocle_frm.htm

Le tragique commence lorsque les deux plans humain et divin sont assez distincts pour s’opposer, mais encore trop proches pour paraître séparés. " Les actes humains viennent s’articuler avec les puissances divines, ou ils prennent leur sens véritable, ignoré de l’agent, en s’intégrant dans un ordre qui dépasse l’homme et luiéchappe. "

Vernant Mythe et Tragédie p. 39.

Oedipe comme personnage tragique

Odipe est celui qui ne marche pas droit ; l’errant, l’étranger, le clairvoyant qui se révélera aveugle.

Dans la cité, Odipe est tyrannos, soumis au relatif, et non a l’absolu des lignées, a leur pouvoir indiscutable (basileus). Il est celui qui est au plus haut de la cité, et qui sera le plus bas, aveugle etdéshumanisé (cf. les derniers mots du Coryphée, p. 98). Odipe s’enchaîne lui-meme, ses paroles et ses actes se retournent contre lui :

Remonter aux racines de la peste (13b) et connaître l’origine de sa naissance le conduit a une mort au moins symbolique.

Celui qui a été l’assassin, qui sait s’il ne songe pas a m’infliger a moi aussi un pareil coup de force ! (ibid.)

Le châtiment del’exil, qu’il promet au coupable, il devra l’assumer.

Odipe est l’homme de la démesure : celui qui va jusqu’au bout de l’enquete qui va révéler sa démesure absolue, ce qui l’exclut de l’humanité, et cela malgré les mises en garde - violente - de Tirésias et - prévenante - de Jocaste.

Pour J.-P. Vernant, l’histoire d’Odipe se constitue en destin en fonction de deux déterminations institutionnellespropres a la polis athénienne : l’ostracisme et la fete des Thargélies.

L’ostracisme, procédé politique archaique dans la structure démocratique contemporaine de Sophocle, consiste dans l’exclusion d’un citoyen : par vote, mais sans accusation ni défense ; par l’accord tacite des citoyens sur le fait que l’un d’entre eux est trop grand pour la cité, et donc dangereux. " Une cité périt de seshommes trop grands ", dit Solon.

Quant a la fete des Thargélies, elle comporte aussi une exclusion, rituelle, d’un bouc émissaire, le pharmakov, chargé de toute la bestialité de l’ensemble des hommes de la polis. Or Odipe est a la fois celui qui est trop grand – trop puissant, trop heureux –, et celui qui est trop vil : égal aux dieux au début de la tragédie, il devient égal aux betes a la fin.Son destin est d’etre hors mesure, en proie a la démesure (ubris). Brouillant les regles de parenté, il est a la fois dieu et bete et conjoint en lui les deux extremes entre lesquels se constitue la cité des hommes : comme un pion isolé sur un jeu de dames, dit Aristote, a l’inverse meme de la prudence (sophrosyne) qui constitue l’essence de l’homme comme animal raisonnable. Le Destin est lamarque du surhomme et de la bete. Pour le Grec, le destin ne peut que donner lieu a une procédure d’expulsion ; c’est ainsi que Platon chasse le poete de la cité, car il introduit par ses chants a la gloire des héros tragiques la disproportion et le danger d’une trop grande proximité avec les dieux.

Jeux de symétries

La composition est fondée sur les effets de symétrie et d’écho :

al’affrontement Odipe et Tirésias répond l’affrontement entre Odipe et Créon ;

les confidences de Jocaste introduisent celles d’Odipe dans le 2eme épisode ;

l’interrogatoire du messager introduit celui du berger dans le 3eme épisode.

la lamentation d’Odipe, le roi déchu, dans l’exodos répond a l’entrée en scene du roi glorieux, affirmative et placée sous le signe de l’exces.

de la memefaçon, Odipe écoute les doléances du suppliant au début de la piece, comme le Coryphée écoute les siennes a la fin.

A bien des égards, on pourrait dire qu’on a affaire au prototype d’un roman policier : il s’agit bien d’une enquete, le personnage principal tient le rôle d’un enqueteur, le décours de la piece fait intervenir des témoins soumis a interrogatoire ; on confronte des indices....
tracking img