Le traumatisme de la naissance dans visage de feu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1266 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dès son jeune âge, Marius von Mayenburg choisit d'étudier la langue, la civilisation et la littérature de l'ancien allemand. Son parcours universitaire terminé, il déménage à Berlin pour rentrer au conservatoire et étudier les techniques de l'écriture scénique auprès de Yaak Karsunke et Tankred Dorst. Mayenburg rédige Visage de feu pour obtenir son diplôme d'écriture scénique à l'École desBeaux-arts de Berlin, qui est mis en scène cette même année par Jan Bosse à Munich. Le succès est instantané. Le texte est repris l’année suivante par le metteur en scène Thomas Ostermeier qu’il présente à Hambourg. La pièce obtient en 1999 le prix Kleist ainsi que le prix de la Fondation des auteurs de Francfort. Le succès devient international puisque d'autres mises en scène de 'Feuergesight' ont lieuen Grèce, en Pologne, en Hongrie et dans plusieurs autres pays. S’imposant comme un incontournable de la dramaturgie allemande, Mayenburg est engagé comme dramaturge, auteur maison et traducteur à la Schaubühne de Berlin, un des plus prestigieux théâtres du pays.
Ses personnages sont des autistes. Leur vie ressemble à une maladie mortelle, une décadence terrible. Ils n'arrivent ni ànaître, ni à enfanter. Le monde n'existe pas pour eux, pas même la notion de famille. Ils ne regardent que leur propre néant, qui les dévore et les brûle. C’est ce qui les pousse au meurtre, à la violence ou au suicide. Dans Visage de feu, tous ces éléments sont présents.
L’action décrit le quotidien apparemment banal d’une famille. Au cœur de cette famille se trouve Kurt, un jeune adolescenttroublé qui se referme de plus en plus sur lui-même. L’histoire commence au moment où Kurt entre dans la puberté, signe de désordre et de rébellion. C’est d’ailleurs ce qui explique la passivité des parents face au comportement violent et dérangé de leur fils, qui va même jusqu’à se brûler le visage. De plus, et à l’insu de ses parents, le personnage principal est un pyromane, qui compense le manqueaffectif par les sensations que lui procure le feu. Kurt se rapproche de plus en plus de sa sœur, Olga, de qu’il il est amoureux. Le réel élément perturbateur de la pièce est le moment où Olga ramène son premier copain à la maison, Paul, qui entretient une bonne relation avec les parents de Kurt. Bien qu’elle soit terrifiée par son frère, elle ne peut s’empêcher de lui offrir son aide. Il se développealors une relation incestueuse et destructrice. Kurt, véritable bombe à retardement depuis le jour de sa naissance, laisse grandir en lui une haine qui se manifeste par les incendies qu’il déclenche et, éventuellement, le meurtre des parents.
Les premiers mots de la pièce concernent la naissance et l’idée de l’expérience traumatique chérie par les psychanalystes du début du XIXe siècle.L’expérience de la naissance expliquerait l’angoisse de l’homme, et par le fait même, le refus de la vie. Le trouble du passage de l’enfance à la vie adulte qu’éprouve Kurt vient de son dégoût pour le corps et la sexualité. Au début du XIXe siècle, une théorie était en vogue en psychanalyse. Celle de l’expérience traumatique de la naissance, qui expliquerait la prédisposition de l’humain à l’angoisse. Laconception selon laquelle l'angoisse est une répétition de l'expérience traumatique de la naissance paraît avoir dû son attrait au fait que cela permettrait d'expliquer une expérience humaine universellement vécue, à savoir l'angoisse, par rapport à une autre, la naissance. Dans Visage de feu, le personnage central dépeint par Mayenburg refuse le passage de l’enfance à la vie adulte. En effet,plusieurs passages reliés à la sexualité et à la puberté en témoignent. Pour commencer, il répugne le corps de sa mère, ainsi que les menstruations de celle-ci dans les toilettes. Puis, montrant sans gêne son élan à devenir une femme, Olga apprend à son frère la sexualité. Kurt, quant à lui, ne comprend pas les changements physiques de la puberté et les désirs qui l’habitent. Il perçoit alors un...
tracking img