Le traumatisme suite a la seconde guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (573 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

[pic]

[pic]

La Seconde Guerre mondiale fut une guerre longue : en effet, elle dura six ans, de septembre 1939 à septembre 1945. Sous tous les aspects, c’est-à-dire aussi biengéographique que diplomatique, elle fut planétaire et totale : elle s’est aussi bien étalée en Europe que dans le Pacifique. Cette guerre dramatique a laissé derrière elle un traumatisme considérable pourtous. Mais pourquoi la Seconde Guerre mondiale a-t-elle provoqué un tel traumatisme ? (71)

Ce traumatisme vient tout d’abord de la découverte du monde concentrationnaire à partir de 1945. Durantla Première Guerre mondiale, on avait déjà vu que la science et la technique peuvent être mises au service de la tuerie de masse, mais la Seconde va encore plus loin. On découvre réellement l’horreurdes camps de concentration et d’extermination : les massacres d’hommes, de femmes, d’enfants et de vieillards quotidiens dans les chambres à gaz ou encore les fours crématoires mais également lesconditions de vie inhumaines pour les prisonniers qui travaillent toute la journée et ne mangent presque rien. Toute cette horreur a marqué fortement la population. (108 + 71 = 179)
Le bilan humaindésastreux a aussi traumatisé le monde. En effet, jamais il n’a été aussi meurtrier. L’ampleur des pertes est énorme, les civils étant touchés plus lourdement que les militaires. On estime à 60 millionsle nombre de morts, soit six fois plus que lors de la Première Guerre mondiale. Dans les « camps de la mort » nazis ont péri 6 millions de Juifs, victimes de la Shoah (génocide des Juifs). Ce fut unvéritable crime contre l’humanité. De surcroît, on peut aussi compter les victimes des bombardements aériens : notamment Hiroshima et Nagasaki, au Japon, les 6 et 9 août 1945 (60 000 et 40 000 morts lejour même). On peut également désigner ces deux bombardements aériens comme des crimes contre l’humanité. Les villes et les villages massacrés ont renforcé ce bilan humain dramatique. De plus, aux...
tracking img