Le travail des enfants

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2554 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le travail des enfants en quelques mots …

Qu’est-ce que le « travail des enfants » ?

Tous les travaux effectués par des enfants ne sont pas nécessairement assimilés au travail des enfants. Des millions de jeunes exercent un travail, rémunéré ou non, approprié à leur âge et à leur maturité, qui n’empêche pas d’aller à l’école.
Les tâches que certains enfants accomplissent pour gagner del’argent de poche en dehors des heures de cours, ou pour aider leurs parents à la maison ou dans l’entreprise familiale à certaines conditions, ne sont pas considérées comme faisant partie du travail des enfants.

Le travail des enfants comporte un degré supplémentaire dans l’intensité du travail. Cela renvoie à une activité à plein temps, ne permettant pas une scolarisation, interne ou externe à lafamille.
Le travail des enfants comporte deux catégories :
- Les travaux dits dangereux qui nuisent au développement physique ou mental ou à la moralité de l’enfant.
- Les « pires formes de travail des enfants », que sont l’esclavage et la servitude, le travail forcé, la traite, l’enrôlement armé, la prostitution et la pornographie, et les activités illégales (trafic de drogue, délinquance,etc.).

Combien y a-t-il d’enfants qui travaillent et où ?

Les nouvelles estimations mondiales pour l’année 2004 indiquent que 318 millions d’enfants de moins de 18 ans travaillent dans une activité productive, y compris les tâches familiales au foyer. Parmi eux, 100 millions travaillent dans des conditions acceptables et 218 millions d’enfants participent à ce que l’on appelle le travail desenfants (soit un enfant sur 7 dans le monde) dont 126 millions des enfants ont une activité dangereuse.

Le travail des enfants est un phénomène mondial : même si la grande majorité des enfants contraints au travail se trouvent dans les pays en développement, le problème existe aussi dans les pays industrialisés.

Sur les 190,7 millions d'enfants qui travaillent dans le monde entre 5 et 14 ans,on trouve :
- 64% sur le continent asiatique (excepté le Japon) : soit environ 122,3 millions
- 26% en Afrique sub-saharienne : 49,3 millions
- 3% en Amérique latine et Caraïbes : 5,7 millions
- 7% dans les autres régions (pays développés, Moyen-Orient et Afrique du Nord) : 13,4 millions

C’est toutefois l’Afrique qui connaît le taux le plus élevé de travail des enfants, proportionnellementà sa population : on y trouve 41% de l’ensemble des enfants de 5 à 14 ans, contre 22% en Asie et 17% en Amérique latine.

Les enfants ont-ils le « droit » de travailler ?

La Convention des droits de l’enfant aborde ce thème du travail des enfants dans son article 32. Cet article n’interdit pas le travail des enfants, mais reconnaît le droit des enfants à être protégés contre l’exploitationéconomique (par le travail) et à ne pas exercer de travail à risques ou qui pourrait compromettre leur éducation ou nuire à leur santé ou à leur développement physique, mental, spirituel, moral ou social. Les conditions de travail des enfants doivent également respecter leur droit à l’éducation, au repos et aux loisirs, à la protection contre toute discrimination, etc.
Le terme exploitation dansl’article de la Convention signifie se servir de lui parce qu’il est trop faible pour se défendre.
On parle d’exploitation par le travail quand un enfant :
- doit travailler trop jeune à temps plein ;
- doit assumer de trop grandes responsabilités ;
- n’est pas suffisamment payé pour ce qu’il fait ;
- perd sa dignité et son estime de soi (confiance en soi).

Pourquoi travaillent-ils ?

Letravail des enfants est causé par un ensemble de facteurs agissant en commun.
La pauvreté est la cause essentielle du travail des enfants. En effet, dans les pays en développement la pauvreté est si grande que le salaire gagné par un enfant permet à une partie de sa famille de survivre, surtout quand les parents sont au chômage et qu’il y a de nombreux enfants à nourrir.

Les pays en voie...
tracking img