Le travail des enfants

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (645 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 octobre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
LE TRAVAIL DES ENFANTS


Introduction:

Aujourd’hui, plus de 200 millions d’enfants travaillent dans le monde, exerçant des activités qui nuisent à leur développement mental, physique etémotionnel. Il sont contraints de travailler parce que leur survie et celle de leur famille en dépendent.
Le travail des enfants reste un phénomène mondial, auquel aucun pays ni aucune régionsn’échappe. L’abolition effective du travail des enfants est l’un des plus urgent défis de notre époque.

Développement:

Le travail des enfants peut-être classé en sept grands types: le travaildomestique, le travail forcé et le travail en servitude, l’exploitation sexuelle à des fin commerciales, le travail dans l’industrie et les plantations, les métiers des rues, le travail familial et le travaildes filles.
Les enfants les plus vulnérables et les plus exploités sont probablement les enfants domestiques. Ils sont souvent très mal payés, voir pas du tout, ils sont privés d’école, de jeu etd’activité sociale, ainsi que de leur famille et de leurs amis. Qui plus est, ils sont exposés à la violence physique et aux abus sexuels.
Le travail en servitude se rencontre surtout en Asie du Sud:des enfants qui n’ont souvent pas plus de huit ou neuf ans y sont remis en gage par leurs parents à des propriétaires de fabriques en échange de petits prêts. En Inde, ce type de transaction estfréquent dans l’agriculture, ainsi que dans les industries comme la fabrication de cigarettes, le tissage des tapis, les carrières d’ardoise et l’industrie de la soie. Le cas le plus connu est l’industriedes tapis où les enfants sont tenus en captivité, torturés et obligés de travailler d’affilée jusqu’à 20 heures par jour.
Exemple: « Iqbal Masih était un tout petit enfant pakistanais lorsque sesparents l’on vendu pour éponger la dette familiale. A 4 ans, il rejoint une de ces fabriques de tapis qui exploitent déjà huit millions de gosses. A 10 ans, Iqbal a déjà une tête de vieillard...