Le travail est-il pour l'homme une aliénation ou une libération

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1411 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le travail est-il pour l’homme une aliénation ou une libération ?

Le travail est indispensable au bonheur de l'homme ; il l'élève, il le console ; et peu importe la nature du travail, pourvu qu'il profite à quelqu'un :faire ce qu'on peut, c'est faire ce qu'on doit.[1] Mais le travail nous rend-t-il pour autant libre ou au contraire nous aliène-t-il ? Être sous les ordres d’un patron nenous rend pas libre de nos propres décisions, le travail est nécessaire mais le salaire qui est parfois insuffisant nous oblige à travailler on ne peut plus, pourquoi ? Pour finir, nous ne pouvons pas dire que l’esclavage soit un symbole de liberté… Mais le travail nous permet de voler de nos propres ailes, d’abord d’un point de vue social, ensuite d’un point de vue financier, et finalement se tuerlittéralement au travail peut donner ou rendre la liberté…

Tout d’abord, abordons le fait d’être sous l’emprise de son patron. Le patron a une énorme influence sur ses employés car il détient divers pouvoirs. Dans certains cas, le supérieur exerce une pression insoutenable sur ses travailleurs. Là est peut-être la cause de l’augmentation de suicides dus au travail, exemple : la vague desuicides dans la société « France Télécom ». La pression est si forte que les travailleurs ne trouvent qu’une seule solution pour y échapper, c’est de commettre l’irréparable. Pourquoi certains patrons agissent-ils de la sorte ? Sûrement pour créer un fossé entre eux et leurs employés. Les travailleurs ne peuvent se révolter car ils pourraient être mis à la porte et dans un monde comme le nôtre oul’économie capitaliste a une grande importance, il est nécessaire de gagner sa vie pour pouvoir vivre. Ils ne peuvent donc pas prendre le risque de provoquer le patron, qui, rappelons le, a les cartes nécessaires en main pour avoir le droit de renvoyer son employé ou au contraire le promouvoir. Il peut donc faire chanter son employé si il le veut, pour des raisons qui sont soit professionnelles, soitpersonnelles. Une raison professionnelle par exemple, un patron qui exige un rendement au delà de la limite du possible à son travailleur. Pour raison personnelle il y en a beaucoup d’envisageables, une relation intime entre employé et patron par exemple.

Ensuite, le travail est nécessaire pour gagner sa vie mais le salaire n’est parfois pas suffisant pour assumer toutes les charges duquotidien. Chaque personne n’a pas la possibilité de gagner un salaire suffisamment élevé pour avoir les moyens, si elle a une famille en plus, d’assumer un loyer, la nourriture, les vêtements, les loisirs,… Le travail nous oblige à respecter des règles contraignantes tel que les horaires, les ordres reçus, les obligations à tenir, tout simplement nous sommes sous un contrat que nous devonsrespecter à la lettre sous peine d’être punis. Nous ne sommes pas libre de nos propres choix, nous sommes sous l’influence d’un système qui nous oblige à travailler, à gagner notre vie, à devoir enrichir l’état. Est-ce que nous travaillons encore réellement pour nous au final ? Le travail, vu sous cet angle, loin de libérer l’individu, consiste en une somme de contraintes qui mènent à l’aliénation del’homme.

Enfin, l’aliénation, vocable juridique, signifie la transmission d'un bien à autrui. C’est donc un échange contractuel. Revenons quelques années en arrière, et parlons du travail forcé ou de l’esclavage. L'esclavage est la condition sociale des esclaves, des travailleurs non libres et généralement non rémunérés qui sont juridiquement la propriété d'une autre personne et doncnégociables (achat, vente, location, ...), au même titre qu'un objet ou un animal domestique.  Qui sont les esclaves ? Premièrement ce sont des hommes, des individus à part entière qui devrait jouirent des mêmes droits que n’importe quel homme sur terre. Droit à la liberté d’expression, droit à la vie, … tous les droits mentionnés dans la charte des droits de l’homme, donc en aucun cas l’être...
tracking img