Le travail occupe t-il toujours une place centrale dans la société française ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1550 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation présentée à l’oral
Sujet : Le travail occupe t-il toujours une place centrale dans la société française ?
Introduction
Étymologiquement, le verbe travailler vient du latin populaire tripaliare qui signifie « torturer avec le tripalium ». Le tripalium est un instrument à trois pieux utilisé pour ferrer les chevaux, mais également un instrument de torture utilisé par lesromains pour punir les esclaves rebelles. Cette étymologie montre que le travail est plutôt associé à la pénibilité, à la souffrance.
Le terme « travail » apparaît tardivement dans le vocabulaire. Dans les sociétés primitives le travail n’existe pas comme activité spécifique, séparée des autres. De même dans l’antiquité et au Moyen-âge, il n’existe pas de terme pour désigner ce qu’il y a de commundans les activités du paysan, du commerçant, de l’artisan, etc. Il faut attendre l’essor des rapports marchands et l’avènement du capitalisme pour qu’émerge la notion de « travail » en général, c'est-à-dire l’ensemble des activités intellectuelles et manuelles accomplies par l’homme pour produire des biens et des services économiques en contrepartie desquels il est rémunéré.
Le travail concerneen fait trois activités différentes. D’abord l’activité domestique, mais qui n’est pas à proprement parler un travail dans la mesure où il ne s’agit pas d’un travail rémunéré ; nous l’exclurons donc cette forme de travail de notre analyse. Ensuite le travail salarié, qui est un travail effectué dans des rapports de dépendance et de subordination et échangé en principe contre une rémunérationforfaitaire ; 85 % des actifs sont aujourd’hui salariés. Enfin le travail non salarié, effectué par un travailleur indépendant rémunéré directement par la vente du produit ou du service qu’il produit.
Depuis l’avènement de la révolution industrielle et l’essor du capitalisme, le travail a traditionnellement une place importante, car c'est autour de lui que tout s'organise. Le travail en tantqu'emploi permet de gagner de l'argent pour consommer et donc pour vivre. Il permet également aux individus d'atteindre des objectifs, d'apprendre la vie en collectivité, d'être reconnu, de se sentir utile. Cependant, dans les sociétés développées, la tendance à long terme est à la diminution du temps de travail, à la mécanisation des tâches les plus pénible mais également à la précarisation du travailsalarié et à la persistance d’un chômage de masse.
S’interroger sur la place du travail aujourd’hui dans la société française, c’est se demander si les évolutions qui le caractérise ne viennent pas remettre en cause ses fonctions d’intégration et sa capacité à assurer la pérennité du lien social.
Le travail, vecteur principal d’intégration de la société moderne, demeure vecteur dedignité et d’échanges pour l’individu et gage de solidarité collective entre les générations dans la société contemporaine *A/ Même si la crise a diversifié les statuts, l’emploi demeure le critère* central de la position sociale
On peut tout d’abord observer cette importance du travail dans la construction du statut social à travers l’élaboration par l’INSEE des PCS (Professions etCatégories Socioprofessionnelles) pour étudier la société. En effet, au sein de cette nomenclature, qui établit au final une certaine hiérarchie sociale, le type d’emploi tient une place centrale puisque les principaux critères de classification sont le statut de l’emploi (salarié ou non), le niveau de qualification et le type de travail (manuel ou non).
Par ailleurs, les modes de vie sontfortement influencés par l’emploi occupé, ne serait-ce que par l’intermédiaire de la variable du revenu. De nombreuses études sur les choix de consommation, les goûts et les comportements sont différenciés selon les catégories sociales auxquelles les individus appartiennent.
Enfin, les conditions de travail, les qualifications et la reconnaissance de la part de la société ne sont pas les même...
tracking img