Le travail - philospohie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1246 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pourquoi travailler ?

Travailler c'est mettre en oeuvre un ensemble de moyens et de techniques dans le but de parvenir à une finalité.
Nous avons vu en premier lieu, que selon Bergson, l'homme est avant tout un animal qui se distingue des autres par sa capacité à fabriquer des outils. L'histoire de l'humanité est étroitement liée avec l'évolution des techniques.
Il nous faut étudier lescomportement des certains animaux, comme le lion qui chasse, ou le singe qui utilise des brins d'herbes pour extraire des insectes des arbres. On peut les qualifier d'instinctif ou de mécaniques. Par conséquent, on peut penser qu'aucun animal n'aurait les capacités à mettre au point une technique visant à répondre à ses besoins. L'homme se distinge donc par son rapport à la nature qui lui permet defabriquer des outils pour subvenir à ses besoins. Nous en venons donc à nous demander qu'est ce qui contraint l'homme à travailler, et est ce que c'est un avantage que les hommes ont par rapport aux animaux. Sachant que le travail est une forme d'assujetissement, voir de torture si on en revient à son éthymologie latine " tripalium" qui était un instrument de torture. D'un autre côté, ne peut onpas voir le travail comme une forme libération? Puique l'homme ne peut pas ne pas travailler et que le travail nous fait souffrir. On peut donc se demander si la souffrance, qui est relative au travail, n'est pas un mal nécessaire, par lequel l'homme doit obligatoirement passer, dans le but d'arriver à un ceratin épanouissement.
L'enjeu était de montrer que le travail, d'une certaine façon, estun chemin vers certaines libertés et vers l'estime de soi que l'on peu assimilée à la quête du bonheur. Le travail devient donc un devoir.

Dans un premier temps, nous nous sommes posé la question de savoir quelles causes poussent les hommes à travailler.
Nous avons vu, qu'il semble que la nature, en oubliant l'homme, a cherché à le responsabiliser, non seulement au niveau de son existence,mais également à la base de son perfectionnement moral, donc de son bonheur. L'instinct, dont sont pourvu les animaux, est un guide vers la finalité qu'ils doivent atteindre. C'est donc la nature qui est responsable de l'accomplissement de cette finalité. Mais l'homme, lui, a été prémuni de raison. C'est ainsi que la nature voulait montrer que le but de l'homme, à la différence des animaux, n'est passimplement la reproduction, mais le développement de ses capacités intelectuelles. L'histoire de l'humanité est basée sur ce processus de développement de nos propres moyens, et donc sur une idée de progrès. L'homme a donc une mission d'adaptation aux difficultés du monde qui l'entoure pour continuer de péréniser son espèce. C'est pour cette raison que le travail devient non seulement unecontrainte, mais une nécessité. C'est une fois de plus ce qui le différencie de l'animal.
Dans le mythe de Prométhée, toutes les qualités ont été attribuées aux animaux et ils n'en restaient aucune pour l'homme. Platon dit qu'il est " nu, sans chaussures, sans couvertures". L'espèce humaine était donc vouée à disparaitre quand les autre espèces animales allaient apparaitre. Athéna fit donc don du feu àl'homme. Le feu est un symbole d'intelligence, de raison et de puissance. Cela montre que c'est grâce à ces qualités là que l'homme peut être en mesure d'inventer des outils et donc d'assurer sa survie et celle de son espèce. C'est également une sorte de revanche prise sur la nature, qui l'a délaissé. Le symbole de Prométhée et de sa punition par les Dieux est une façon de montrer que nous devonsnous obliger à travailler. Nécessité du travail également préent dans la Bible. Le travail apparait comme une sorte de punition au pêché originel. L'effort et le dur labeur apporteront la jouissance du fruit de notre travail.
Le travail permet de satisfaire nos besoins naturels. mais, à certaines époques, comme celle des Grecs par exemples, seuls les esclaves travaillaient. le travail était...
tracking img