Le travail, l'exploitation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (475 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le travail – l'exploitation – Marx

Le philosophe français Paul Ricoeur (1913-2005), disait que Freud, Nietzsche et Marx avaient semés le trouble dans la pensée.

Freud: idée de l'inconscienceNietzsche: La question de domination et de moral ne sont pas des questions simples
Marx: Le travail n'est pas une fatalité

Karl Marx, Manuscrits de 1844 ( Économie politique et Philosophie )1.Salaire et capital
2.Travail
3.Maîtres et esclaves

Une grande partie de ses écrits sont restés en état de manuscrits. Le Marxisme est l'une des lectures de Marx. C'est l'ensemble des contre-sensfait sur Marx. Marx disait lui même, « Moi, je ne suis pas marxiste », marquant sa volonté de se démarquer du « Marxisme » auto-proclamé, le terme étant inventé autour de 1870 par des adversaires desproches de Marx au sein de l'Association internationale des travailleurs. Marx ne parle pas d'une façon générale de tout ce qui c'est fait dans l'histoire. Quand il parle du travail, il parle dutravail dans la société moderne capitaliste.

Le travail est avant tout un processus qui se déroule entre l’homme et la nature, un processus dans lequel l’homme joue lui-même le rôle d’intermédiaire, derégulateur et de contrôleur dans l’échange de matières qui se fait entre lui et la nature.
Le rapport capital-travail
Le capital n'est pas seulement de l'argent, c'est de l'argent productif.Les bourgeois ARGENT
2 partenaires:
Les prolétaires PUISSANCE DE TRAVAIL

Les bourgeois vont apporter de l'agent et les prolétaires vont apporter lapuissance de travail sur le marché. Les bourgeois vont mettre en œuvre le capital. Lorsque le résultat de la production a lieu, on appelle ça la marchandise.

L'achat de la puissance de travail

Ceque j'achète par le salaire est la puissance de travail du prolétaire. Le travail que le prolétaire va accomplir, a une valeur beaucoup plus supérieure au salaire qu'il va recevoir. Le prolétaire ne...
tracking img