Le travail n'est il qu'une contrainte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (498 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Syllogisme : enchaînement nécessaire de propositions aboutissant à une conclusion certaine. Aristote : « la déduction s’effectue à partir de choses posées de telle façon qu’elles entraînentnécessairement l’affirmation d’une chose différente d’elle mais qui résulte d’elle ».

Technique = ensemble des moyens développés par l’homme pour transformer la nature et l’adapter à ses besoins.Universel = qui s’applique partout, toujours, et pour tous

Validité : vérité formelle (démonstration logique). //maths

Vérité = dit ce qui est. C’est le discours conforme au réel / adéquation entre laréalité et l’homme qui pense. Ne pas confondre vérité et réalité, car le réel existe, il ne peut être ni vrai ni faux. C’est seulement notre jugement sur les choses qui peut être vrai ou faux. Véritéscientifique passe par la démonstration + preuve expérimentale.

Vivant : ͠ particularité = peut s’auto organiser. L’être vivant contient en lui-même son principe de développement. Finalité interne.Intersubjectivité : relation réciproque et constitutive des consciences comme sujets. (Altérité essentielle qui fait de l’être humain un alter ego pour autrui, mais aussi pour lui-même. Le mondes’enrichit donc de plusieurs points de vue différents.

Caractéristique essentielle du mécanisme cartésien : postule que les êtres vivants sont comparables à des machines. La structure des êtresvivants est comparable à celle des poulies et autres leviers qui composent les machines : leur agencement est descriptible de manière purement physique, sans qu’il soit nécessaire de supposer un principeintelligible supérieur. Un être vivant est de la matière en mouvement, point. On ne met pas l’accent sur la distinction matière vivante et inerte, qui ne suppose pas de saut fondamental. Conséquences :les animaux n’ont pas d’âme ; un être vivant n’ayant rien de spécifique, on ne voit pas en quoi on pourrait bien alors parler de « droit à la vie ». On peut faire ce qu’on veut d’un animal !...
tracking img