Le tropic poncho

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (987 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE TROPIC PONCHO A La Réunion, la CGSS et Intermetra animent des formations sur la prévention des risques liés à l’utilisation de produits phytosanitaires. Afin d’éviter les accidents du travail etles éventuelles maladies professionnelles consécutifs à l’emploi des produits phytopharmaceutiques, plusieurs approches sont complémentaires et indispensables :
- la connaissance des produits qu’onutilise et de leurs dangers, par la lecture et la compréhension de l’étiquette du produit et de sa Fiche de Données de Sécurité,
- la connaissance des expositions possibles aux produits (voie cutanéeprincipalement mais aussi voies digestive et respiratoire) et de leurs conséquences,
- l’organisation du travail, en terme de période de traitement, de stockage des produits, d’entretien du matériel,- la protection collective telle qu’assurée par le matériel d’application (pulvérisateur, joints, buses en bon état),
et enfin la protection individuelle vis-à-vis des différentes voies depénétration des produits dans l’organisme conformément à l’analyse de la situation de travail.
Les EPI (Equipement de Protection Individuelle) nécessaires lors de l’utilisation de produits phytosanitaires(bottes, gants, masques à cartouche, lunettes, combinaisons) sont disponibles sur le marché local. En terme de protection du corps, les combinaisons jetables disponibles ne sont pas toujours bienadaptées au climat tropical, aux types de cultures et aux pratiques de pulvérisation les plus fréquentes à la Réunion (appareil à dos). Malgré la faible épaisseur de ces combinaisons, les utilisateursévoquent souvent la pénibilité du port en raison de la chaleur. Les combinaisons jetables se déchirent facilement au contact de cultures telles que la canne ou l’ananas. Enfin, elles ne protègent pas contrel’inconfort de porter un pulvérisateur à dos (frottements sur les épaules, chocs dans le bas du dos).
Partant de ce constat, un groupe de travail coordonné par la firme Syngenta et associant...
tracking img