Le tunnel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (875 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans le Tunnel d’Ernesto Sabato un roman psychologique datant de 1948, la relation

des deux personnages principaux est en majeur partie basée sur l’isolement qui les

sépare. En effet, ladépendance affective que Juan Pablo Castel éprouve pour Maria

Iribarne se résume en fait au mépris qu’il éprouve pour la vie en générale. À la lumière

de ce qui précède, l’œuvre picturale intitulée‘’Les amants’’ de René Magritte datée de

1928, répond parfaitement au même enjeu psychologique qui porte sur la liaison de

deux amants torturés qui refusent de toute évidence la normalité.

Certesle personnage de Juan Pablo Castel est un personnage narcissique et incompris

qui ne cherche pas à améliorer sa situation ni à avoir l’approbation de ses pairs.

Lorsqu’il rencontre Maria lapremière fois, il a la parfaite impression qu’il vient de

rencontrer son double. Il ne comprend pas ce qui lui arrive car jamais personne ne

c’était intéressé à lui ou à aucuns de ses tableaux decette manière. Parallèlement,

la façon dont Maria pu s’en intéresser la première fois repose sur une certaine

ouverture qu’elle sut capter à travers l’œuvre de son auteur. À cet égard, la petitefenêtre peinte sur le tableau, représente l’infime solitude du peintre. Après cette

rencontre hors du commun, Juan Pablo hanté par cette mystérieuse femme, la

cherchera à travers la villependant plusieurs semaines jusqu’à inventer plusieurs

stratagèmes infructueux. Puis jusqu’au jour où il la retrouve par hasard et finit par

en tomber aveuglement amoureux pour ensuite devenir sonamant occasionnel.
Commence alors un long jeu de poursuites, de fuites, d’attitudes séductrices puis

destructrices, qui conduiront les deux personnages de l’amour platonique à la relationcharnelle, puis à la haine réciproque. Car il apprendra plus tard que sa chère Maria est

en fait mariée à un autre homme, Allende un aveugle. Misogyne et misanthrope, Juan

Pablo sombrera...
tracking img